Zimbabwe: Tsvangirai demande le rejet d'ambassadeurs nommés par Mugabe

12 octobre 2010 à 17h17 par La rédaction

HARARE (AFP)

Le Premier ministre du Zimbabwe Morgan Tsvangirai a demandé à l'Union européenne (UE), à l'ONU et à plusieurs pays de ne pas reconnaître des ambassadeurs nommés par le président Robert Mugabe, a déclaré mardi son porte-parole.

"Des lettres ont été envoyées au secrétaire général des Nations unies à propos des ambassadeurs nommés dans les bureaux de l'ONU à Genève et New York", a dit à l'AFP Luke Tamborinyoka.

Des lettres similaires ont été envoyées au chef de la Commission européenne José Manuel Barroso et aux leaders d'Italie, de Suède, de Suisse et d'Afrique du Sud, a-t-il ajouté.

"Le Premier ministre demande à ces pays et à l'ONU de ne pas reconnaître les nominations parce qu'elles ne sont pas conformes à l'accord de partage du pouvoir", a poursuivi M. Tamborinyoka.

M. Mugabe et son ancien rival M. Tsvangirai ont formé en février 2009 un gouvernement d'union nationale pour sortir le pays d'une grave crise politique et économique.

Depuis, le Premier ministre a plusieurs fois reproché à son allié d'avoir nommé unilatéralement le chef de la Banque centrale, le procureur général, des gouverneurs...Dernièrement, ce grief a ressurgi après la reconduction par le chef de l'Etat de plusieurs ambassadeurs.

La semaine dernière, Morgan Tsvangirai s'est dit "écoeuré" par le comportement de Robert Mugabe, 86 ans, au pouvoir depuis l'indépendance en 1980, et l'a accusé "d'avoir trahi la confiance placée en lui".