Zimbabwe: Tsvangirai s'engage à sauver l'économie

1er mai 2011 à 11h38 par La rédaction

BULAWAYO (Zimbabwe) (AFP)

Le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai, réélu à la tête du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), s'est engagé dimanche à "sauver l'économie" du pays, lors du congrès de son parti à Bulawayo, dans le sud-ouest du Zimbabwe.

"Seul un gouvernement du MDC (...) a la capacité de sauver l'économie d'un naufrage total.Seul un gouvernement du MDC peut parvenir à un taux de croissance d'environ 10% par an", a déclaré M. Tsvangirai, à l'adresse des délégués.Sa reconduite à la tête du parti a été confirmée samedi soir.

Selon M. Tsvangirai, une croissance annuelle de 10% permettrait d'attirer les investisseurs, nationaux et étrangers."Nous verrons arriver des investissements dans les mines, les infrastructures, l'agriculture, la santé, l'éducation, l'industrie hôtelière et d'autres secteurs", a-t-il poursuivi.

"Si nous obtenons ce résultat, nous créerons des emplois pour nos jeunes", a-t-il ajouté."J'ai la vision, l'engagement et la force pour remplir mon rôle dans ce combat mais j'aurai besoin de votre soutien si nous voulons réaliser le rêve d'un nouveau Zimbabwe", a-t-il affirmé.

L'économie du Zimbabwe, pliant sous le poids de politiques économiques inadaptées, est sortie en 2009 d'une série de huit années de récession, avec une croissance de 6%, qui s'est accélérée à 9% en 2010.

Morgan Tsvangirai dirige depuis 2009 un fragile gouvernement d'unité nationale qui associe son parti à la Zanu-PF du président Robert Mubabe, son rival de longue date.

"Robert Mugabe et la Zanu-PF ont mis ce pays à genoux en trente ans.Notre vision au cours des trente prochaines années doit être l'économie la plus performante d'Afrique", avait déclaré M. Tsvangirai, en ouvrant le congrès de son parti.