Zimbabwe: Tsvangirai saisit la justice contre des nominations par Mugabe

Par La rédaction

HARARE (AFP)

Le Premier ministre du Zimbabwe Morgan Tsvangirai a saisi la Haute Cour et demandé l'annulation des nominations des gouverneurs de province par le président Robert Mugabe, a-t-on appris de sources concordantes.

Robert Mugabe "ne m'a même pas consulté sur (ces) nominations.(Il) connaît ses obligations constitutionnelles.Il sait qu'il ne peut pas désigner les gouverneurs de province sans mon consentement", a affirmé M. Tsvangirai, selon des documents judiciaires que l'AFP a pu consulter.

Une source au parti de M. Tsvangirai, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), a confirmé le recours du Premier ministre devant la justice intervenu mercredi.

Morgan Tsvangirai avait déjà demandé à l'Union européenne (UE), à l'ONU et à plusieurs pays de ne pas reconnaître les nominations de certains ambassadeurs par le président Mugabe, estimant qu'elles n'étaient pas conformes à l'accord sur le partage du pouvoir.

M. Mugabe et son ancien rival M. Tsvangirai ont formé en février 2009 un gouvernement d'union nationale pour sortir le pays d'une grave crise politique et économique.

Depuis, le Premier ministre a plusieurs fois reproché à son allié d'avoir nommé unilatéralement le chef de la Banque centrale, le procureur général et des gouverneurs.Morgan Tsvangirai s'est dit "écoeuré" par le comportement de Robert Mugabe, 86 ans, au pouvoir depuis l'indépendance en 1980, et l'a accusé "d'avoir trahi la confiance placée en lui".

Le président sud-africain Jacob Zuma, médiateur pour le Zimbabwe, est attendu ce vendredi à Harare.