Niger: "les putschistes n'ont pas autorité" pour demander le départ de l'ambassadeur de France (Quai d'Orsay)

AFRICA RADIO

25 août 2023 à 22h36 par AFP

La France a rejeté vendredi soir la demande de départ de son ambassadeur au Niger, estimant que "les putschistes n'ont pas autorité" pour une telle requête.

"La France a pris connaissance de la demande des putschistes", a indiqué le ministère des Affaires étrangères à l'AFP. "Les putschistes n'ont pas autorité pour faire cette demande, l'agrément de l'ambassadeur émanant des seules autorités légitimes nigériennes élues", a-t-il expliqué. Le régime militaire qui a pris le pouvoir le 26 juillet à Niamey avait fait savoir plus tôt qu'il donnait 48 heures à Sylvain Itté pour quitter le territoire nigérien, arguant que celui-ci avait refusé "de répondre à l'invitation (...) pour un entretien" vendredi. Il a aussi mis en avant "d'autres agissements du gouvernement français contraires aux intérêts du Niger". Depuis le coup d'Etat, la France estime que la seule autorité légitime au Niger reste celle du président Mohamed Bazoum, élu démocratiquement. Celui-ci est actuellement retenu au Palais présidentiel par les militaires. De manière similaire, début août, Paris avait rejeté la dénonciation des accords par les militaires putschistes. La France déploie au Niger 1.500 hommes qui aidaient le régime du président Bazoum à lutter contre les groupes jihadistes qui ensanglantent depuis des années ce pays et une grande partie du Sahel.