Niger : plus de 200 kg de cocaïne saisi, un maire arrêté

Par Karidja Konaté / Africa Radio Abidjan

Niger - cocaine

La police nigérienne a saisi lundi, plus de 200 kg de cocaïne d'une valeur d'environ 8,7 millions de dollars. Un maire suspect a été arrêté.

Un communiqué de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) du Niger a confirmé qu'une saisie record de plus de 200 kg de cocaïne avait eu lieu à Agadez, sans toutefois donner de détails. "C'est la première fois que notre pays saisit une aussi grande quantité de cocaïne", a déclaré Nana Aïchatou Ousmane Bako, porte-parole de l'OCRTIS.  

L'incident a eu lieu dimanche à Fachi, dans le nord du pays. Ce qu’il s’est passé c’est qu’un maire et son chauffeur se trouvaient dans le véhicule dans lequel la police a découvert 199 briques de cocaïne, à un poste de contrôle sur la route qui mène au nord d'Agadez. La zone est réputée pour être une plaque tournante du trafic dans le désert, ont indiqué les sources policières. A les en croire, la destination finale serait l’Europe en passant par la Lybie si le colis n’avait pas été saisi.

Mme Bako a affirmé que les policiers étaient "sur la piste d'une quantité de drogue introduite à partir du Mali qui était sur le point d'être acheminée sur la Libye". L'enquête a "permis de procéder à la saisie le 2 janvier de 199 briques de cocaïne d'un poids total de 214,635 kilos.

Fachi est une oasis au coeur du désert du Ténéré, située à plus de 1.600 km de Niamey et à 450 km d'Agadez, la grande ville du nord nigérien. Les quelques
2.000 habitants de Fachi tirent l'essentiel de leurs ressources du commerce de dattes et de sel.