Nigeria: au moins 50 morts dans des inondations depuis juin

AFRICA RADIO

15 août 2022 à 16h21 par AFP

Au moins 50 personnes sont décédées depuis juin dans des inondations records provoquées par des pluies exceptionnelles dans l'Etat de Jigawa, dans le nord du Nigeria, a déclaré lundi un responsable des services d'urgence.

Jigawa, qui enregistre comme d'autres Etats du Nigeria chaque année des inondations pendant la saison des pluies, n'avait jamais connu de pareilles précipitations, selon les autorités locales qui les imputent notamment au changement climatique. "En tout, nous avons enregistré 50 décès dus aux inondations dans les 27 gouvernements locaux de l'Etat", a affirmé Yusuf Sani, directeur de l'Agence de gestion des urgences (Sema) de Jigawa. "Les derniers jours ont été particulièrement difficiles, la pluie s'est abattue pendant trois jours sans interruption", a ajouté M. Sani. Les services d'urgences comptent le nombre de déplacés, a-t-il poursuivi, estimant qu'ils étaient des "milliers". Le district de Kafin Hausa a été le plus touché: 10 personnes ont perdu la vie, 68 sont hospitalisées et 1.436 résidents sont déplacés, la plupart venant du village de Balangu où plus de 200 maisons ont été détruites, a déclaré M. Sani. Onze abris pour les déplacés ont ouvert, notamment dans des écoles fermées pendant les vacances. Aminu Ibrahim a perdu sa maison dans les inondations qui ont frappé Kirikasamma, son district. Il vit désormais avec ses proches dans une école primaire, aux côtés d'une dizaine de familles. "On dort des salles de classe, sur des matelas en plastique fournis par la Sema qui nous donne aussi de la nourriture", a dit M. Ibrahim. "La pluie a emporté nos maisons pendant notre sommeil et nous n'avons eu le temps que de nous sauver. Nous n'avons plus rien d'autre", s'est-il lamenté. Les services d'urgence de Jigawa évoquent une situation qui pourrait empirer, alors que des pluies torrentielles sont attendues dans les prochains jours. "Nous avons demandé aux résidents de tous les villages sur les rives du fleuve (Komadugu) d'évacuer aussi vite que possible", a indiqué M. Sani. A chaque saison des pluies, l'Etat de Jigawa est confronté à des inondations aggravées par le débordement de deux cours d'eau dans l'Etat voisin de Kano. Mais cette année, avec le changement climatique, les pluies inhabituelles "aggravent la situation", affirme Hamza Muhammad, responsable local. Selon l'Unesco, le changement climatique augmente l'intensité et la fréquence des inondations en Afrique de l'Ouest où plus d'un million de personnes ont été touchées en 2021 à travers 13 pays de la région. En 2020, au moins 40 personnes avaient été tuées et plus de 100.000 hectares de récoltes avaient été détruits dans les inondations à Jigawa, selon la Sema.