Forum Investir en Afrique 2024

Nord du Burkina: une vingtaine de personnes tuées dans l'attaque de plusieurs villages

Au moins une vingtaine de personnes ont été tuées jeudi dans l'attaque de plusieurs villages du nord du Burkina Faso, a appris l'AFP vendredi auprès d'habitants de ces localités et d'une source sécuritaire.

AFRICA RADIO

19 mai 2023 à 19h06 par AFP

"Hier (Jeudi) , aux environs de 5H00 (locales et GMT) des groupes armés ont mené une attaque contre les villages de Pellé, Zanna et Nongfaïré", dans la province du Yatenga (nord), a déclaré un habitant de la région. "Au moins vingt cinq personnes ont été tuées, principalement à Nongofaïré et plusieurs autres blessés", a précisé cet habitant. L'attaque a été confirmée par une source sécuritaire qui évoque de son côté un bilan "d'une vingtaine de morts". Des opérations de ratissage sont en cours, poursuit cette même source. Confirmant l'attaque, un autre habitant a indiqué que "les assaillants venus à motocyclettes ont été pris en chasse par les volontaires (supplétifs civils de l'armée) et des militaires". "Ils ont été frappés grâce à un appui aérien après s'être réfugiés dans la forêt de Barga. Plusieurs d'entre eux ont péri", a soutenu de son côté une autre source sécuritaire. Le Burkina, théâtre de deux coups d'État militaires en 2022, est pris depuis 2015 dans une spirale de violences jihadistes apparues au Mali et au Niger quelques années auparavant et qui s'est étendue au-delà de leurs frontières. Lundi et mercredi, une vingtaine de civils sont morts dans deux attaques de jihadistes présumés, 400 km plus au sud, dans la région du Centre-est, frontalière du Togo et du Ghana. Les violences ont fait depuis sept ans plus de 10.000 morts, civils et militaires, selon des ONG, et plus de deux millions de déplacés internes.