Nord-ouest du Nigeria: trois membres des forces de l'ordre tués par des "bandits"

Par AFP

AFRICA RADIO

Trois membres des forces de l'ordre ont été tués dans le nord-ouest du Nigéria par des "bandits", membres de gangs criminels qui sévissent depuis de longs mois dans cette région, a indiqué samedi un porte-parole des autorités locales.

Environ 150 "bandits" ont tendu une embuscade à un groupe de policiers et d'agents de sécurité civils jeudi dans le district de Shinkafi, a expliqué Ikor Oche, le porte-parole des forces de sécurité de l'Etat de Zamfara. "Les bandits ont ouvert le feu sur un groupe de cinq policiers et agents de sécurité en patrouille vers midi, tuant deux de nos agents et un policier", a détaillé le porte-parole. "Les criminels ont ensuite brûlé le véhicule de la patrouille où se trouvait encore le chauffeur", a-t-il souligné, en ajoutant que deux agents de sécurité avaient réussi à s'échapper. Le nord-ouest et le centre du Nigeria sont infestés depuis plusieurs mois de gangs de "bandits" qui mettent la région à feu et à sang, brûlant et pillant des villages et pratiquant des enlèvement de masse, notamment dans des établissements scolaires. Les gangs trouvent généralement refuge dans les forêts qui sont aux confins des Etats de Zamfara, Katsina, Kaduna et Niger où les forces de sécurité nigérianes s'efforcent en vain de les contrôler.