Omicron: le Canada lève son interdiction pour les voyageurs en provenance d'Afrique et accélère le dépistage

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Canada a annoncé vendredi la levée de l'interdiction d'entrée imposée aux voyageurs en provenance de 10 pays d'Afrique après l'apparition du variant Omicron, et l'accélération du dépistage au moment où la recrudescence des cas pourrait rapidement engorger les hôpitaux.

Dès dimanche, les voyageurs en provenance du Nigeria, du Malawi, de l'Egypte, du Botswana, de l'Eswatini (ex-Swaziland), du Lesotho, de la Mozambique, de la Namibie, de l'Afrique du Sud et du Zimbabwe pourront ainsi entrer au Canada, a annoncé le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, lors d'une conférence de presse. Le ministre a reconnu que l'interdiction, annoncée fin novembre, avait été une décision controversée et a souligné que la mesure "n'(était) plus nécessaire" puisque le variant Omicron se propage désormais entre Canadiens. Quelque 350 cas du variant Omicron ont été détectés à ce jour dans 11 des 13 provinces et territoires canadiens, ont précisé les autorités de santé publique. "Si le variant Omicron remplace le variant Delta, le nombre de cas pourrait engorger le système de santé en très peu de temps", a affirmé la Dr Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada. En outre, Ottawa va réinstaurer à compter de lundi l'exigence d'un résultat négatif à un test PCR pour les voyageurs ayant quitté le pays pour moins de 72 heures. Plus de 5.000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19 ont été signalés en moyenne la dernière semaine au Canada, soit une hausse de 45% par rapport à la semaine précédente. Plus tôt cette semaine, le gouvernement canadien avait déconseillé à ses ressortissants de voyager à l'étranger.