Omicron: Moscou va envoyer des experts en Afrique du Sud

Par AFP

AFRICA RADIO

La Russie a annoncé jeudi l'envoi en Afrique du Sud d'un groupe d'experts pour lutter contre le nouveau variant Omicron du Covid-19, signalé dans ce pays fin novembre et qui suscite l'inquiétude.

"Une entente a été trouvée pour l'envoi très prochainement en Afrique du Sud d'un groupe de virologues, d'épidémiologistes, de scientifiques, de médecins, ainsi qu'un laboratoire et des équipements médicaux", a indiqué le Kremlin dans un communiqué. Cette décision a été prise lors d'un appel jeudi entre les présidents russe et sud-africain Vladimir Poutine et Cyril Ramaphosa, a précisé le Kremlin dans un communiqué. La Russie a détecté lundi ses deux premiers cas du variant Omicron chez des personnes revenant d'Afrique du Sud. Selon les autorités, tous les voyageurs revenant de ce pays et d'Etats limitrophes sont testés à leur arrivée en Russie et placés en observation. Au début de la pandémie en 2020, Moscou avait été accusé par des critiques de profiter de la crise pour renforcer son influence en envoyant des médecins et du matériel, notamment en Italie et en Serbie. Cet automne, la Russie a elle-même été frappée durement par une nouvelle vague de coronavirus. Depuis deux semaines, les chiffres diminuent mais restent élevés avec 30.209 infections et 1.181 morts recensés jeudi selon le gouvernement. Le pays dispose de plusieurs vaccins mais seuls 41,2% des 146 millions de Russes sont complètement immunisés, d'après le site spécialisé Gogov. Le bilan total de la pandémie, selon l'agence des statistiques Rosstat, s'établissait à plus de 520.000 morts fin octobre.