RDC : la remise du masque "Soukou" par le Roi belge ne suffit pas selon certains congolais

RDC : la remise symbolique par le roi des belges au président Tshisekedi du masque SOUKOU

11 juin 2022 à 8h36 par Myriam Iragi / Africa Radio

A Kinshasa, la remise symbolique par le roi des belges au président Tshisekedi du masque SOUKOU, déportée du Congo belge pendant la colonisation il y a 70 ans, suscite des réactions. Cet acte, selon le roi Philippe, est l'expression du renouvellement des relations bilatérales entre la RDC et la Belgique. Mais il y a des congolais qui estiment qu'il en faut encore plus pour pouvoir consolider les relations entre les deux pays. Myriam Iragi

Pour le souverain Belge, cette restitution marque l'engagement de la Belgique à écrire un nouveau chapitre de l'histoire dans ses relations avec la RDC. 
 
Un geste salué par le président Tshisekedi, qui préfère se tourner vers l'avenir. 
 
le spécialiste des questions internationales, le professeur Julien Tazi estime que cet acte symbolique n'est pas assez. Selon lui, il faut aller plus loin pour créer les conditions d'une relation renouvellée entre Bruxelles et Kinshasa et ce rôle incombe à la RDC. 
 
Pour plus d'un congolais, la restitution de cette oeuvre d'art ne suffira pas à réconcilier la Belgique à son ex-colonie. Le parti de l'opposition Envol pense que que la Belgique doit avant tout demander pardon au peuple congolais pour les exactions commises pendant la colonisation et réparer ensuite le tord causé. 
 
Un avis partagé par la Dynamique pour la Sortie de crise. 
 
Myriam Iragi, Kinshasa, Africa radio
RDC : la restitution symbolique par le roi des belges au président Tshisekedi du masque SOUKOU