Gabon : Détournements de fonds en bande organisée et règlements de comptes politiques

28 novembre 2019 à 17h39

Le Grand Débat - 28 Novembre 2019

Gabon : Détournements de fonds en bande organisée et règlements de comptes politiques


Une vingtaine de personnalités interpellées depuis la mi-novembre, toutes proches de l’ancien directeur du cabinet présidentiel, Brice Laccruche Alihanga, limogé de ce poste le 7 novembre dernier. Présentée comme «une opération anti-corruption», cette vague d’arrestations intervient sur fond de soupçon de détournements de deniers publics d’un montant de 85 milliards de francs CFA (129 millions d'euros), imputés notamment à la direction de la Gabon Oil Compagny (GOC), une entreprise publique gérée par un autre proche de Brice Laccruche, Patrichi Tanasa, en garde à vue depuis le 25 novembre. Alors que les avocats des prévenus dénoncent une «vendetta politique», quels sont les véritables ressorts de cette purge inédite dans les cercles du pouvoir gabonais ?

Invités :
- Johan Zue Eyi, Membre du mouvement «Trop C’est Trop»

- Persis Lionel Essono, Secrétaire exécutif de «Réagir Gabon»
- Célestin Ella Olomo, Ancien candidat à l’élection présidentielle