Guinée-Bissau : L’ultimatum de la Cédéao

12 février 2020 à 19h00

Le Grand Débat - 12 Février 2020

Guinée-Bissau : L’ultimatum de la Cédéao

Alors que la Commission nationale des élections avait déclaré vainqueur Umaro Sissoco Embalo, à l'issue de la présidentielle du 29 décembre dernier, son adversaire Domingos Simões Pereira avait introduit un recours en contestation des résultats auprès de la Cour suprême de justice qui, à son tour, avait exigé une vérification des procès-verbaux au niveau national. Le 4 février dernier, à l'issue de cette procédure à laquelle fut associée la Cédéao, la Commission électorale avait confirmé la victoire du candidat Umaro Sissoco Embalo. Toutefois, cette étape n'a pas permis de résoudre le contentieux postélectoral, le camp du candidat Domingos Simões Pereira ayant déposé ce 5 février, un recours en annulation du second tour de la présidentielle. C'est dans ce contexte que la Cédéao a, en guise ultimatum, donné un délai jusqu'au 15 février, à la Cour suprême, pour la proclamation définitive des résultats. Comment sortir de cette impasse électorale qui prend les allures d'une nouvelle crise politique en Guinée Bissau ?

Invités :
- Jorge Monteiro, Représentant en France du Madem G15 (Mouvement pour l’alternance démocratique)

- Flavio Ferreira, Président de la section France du Comité Politique du PAIGC (Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert)

- Ignace Ndeye, Journaliste à Sud FM