Guinée Conakry : Des élections sans opposition

13 janvier 2020 à 20h57

Le Grand Débat - 13 Janvier 2020

Guinée Conakry : Des élections sans opposition

A quelques semaines des élections législatives prévues le 16 février prochain, assiste-t-on à un tournant de la crise qui agite la Guinée depuis plusieurs mois ? Alors que demeure intact le contentieux relatif au projet de référendum sur une nouvelle Constitution susceptible d’ouvrir la voie à un troisième mandat pour le Président Alpa Condé, les partis politiques membres du Front national de défense de la Constitution (FNDC) ont annoncé leur décision de ne pas prendre part aux législatives, tout en appelant à «une mobilisation massive et illimitée partout où cela est possible» à partir du 12 janvier. En réponse, le gouvernement a adressé une sévère mise en garde à l’opposition, tout en accusant certains leaders du FNDC de «chercher à plonger la Guinée dans le désordre». Analyses et explications dans cette édition du Grand Débat.

Invités :
- Thierno Hamidou Balde, Membre de la cellule communication de l'UFDG en France (Union des forces démocratiques de Guinée)

- Macka Balde, Vice-président des NFD (Nouvelles forces démocratiques)

- Karamo Nabe, Coordinateur des sections Europe du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG-Arc en ciel). Secrétaire général de la section France du RPG-AEC
Invité spécial : Dr Ousmane Kaba, Président du PADES (Parti des Démocrates pour l’Espoir) membre du Front National de Défense de la Constitution (FNDC)