Podcasts

Mauritanie : Lendemains incertains d’élection présidentielle

Le Grand Débat - 24/06/2019

Mauritanie : Lendemains incertains d’élection présidentielle

La tension était à son comble au lendemain du premier tour du scrutin présidentiel du 22 juin dernier. Mohamed Cheikh El-Ghazouani, le dauphin du pouvoir sortant, s’est proclamé vainqueur, avant même l’annonce des résultats officiels par la commission électorale. Suite à cet épisode, des manifestations de protestation ont été sévèrement réprimées par la police. Dans un climat de conflit postélectoral, la commission électorale a annoncé la victoire de Mohamed Cheikh El-Ghazouani, avec 52,01% des suffrages, suivi par les opposants Biram Dah Ould Abeid (18,58%) et Sidi Mohamed Ould Boubacar (17,87%). Alors que les candidats de l’opposition dénoncent un «coup de force électoral», quels seront les développements de ce scénario préalablement redouté par les observateurs de la scène politique mauritanienne ?

Invités :
- Ndiaye N'Diawar, Colonel à la retraite. Ancien attaché de Défense à l'ambassade de Mauritanie à Paris. Vice-Président de la Convergence Mauritanienne pour l’Unité et le Développement (COMUD) - Abdoul Birane Wane, Activiste. Auteur de «Les Noirs de Mauritanie : entre Résistance et Résignation» aux éditions Continentales - Bocar Oumar Ba, Porte-parole de la coalition Vivre-Ensemble en Europe - Amadou Alpha Ba, Porte-parole national de la Coalition Vivre-Ensemble

Le Grand Débat - 24/06/2019Mauritanie : Lendemains incertains d’élection présidentielleLa tension était à son comble au lendemain du premier tour du scrutin présidentiel du 22 juin dernier. Mohamed Cheikh El-Ghazouani, le dauphin du pouvoir sortant, s’est proclamé vainqueur, avant même l’annonce des résultats officiels par la commission électorale. Suite à cet épisode, des manifestations de protestation ont été sévèrement réprimées par la police. Dans un climat de conflit postélectoral, la commission électorale a annoncé la victoire de Mohamed Cheikh El-Ghazouani, avec 52,01% des suffrages, suivi par les opposants Biram Dah Ould Abeid (18,58%) et Sidi Mohamed Ould Boubacar (17,87%). Alors que les candidats de l’opposition dénoncent un «coup de force électoral», quels seront les développements de ce scénario préalablement redouté par les observateurs de la scène politique mauritanienne ?Invités : - Ndiaye N'Diawar, Colonel à la retraite. Ancien attaché de Défense à l'ambassade de Mauritanie à Paris. Vice-Président de la Convergence Mauritanienne pour l’Unité et le Développement (COMUD)

- Abdoul Birane Wane, Activiste. Auteur de «Les Noirs de Mauritanie : entre Résistance et Résignation» aux éditions Continentales

- Bocar Oumar Ba, Porte-parole de la coalition Vivre-Ensemble en Europe

- Amadou Alpha Ba, Porte-parole national de la Coalition Vivre-Ensemble

24 juin 2019