Podcasts

Vendredi C'est Permis - 27/03/2020

Vendredi C’est Permis - 27 Mars 2020 L’actualité de la semaine analysée et commentée par les débatteurs polémistes invités


- Sadio Kanté-Morel, Journaliste
- Dieunor Excellent, Ancien Porte-Parole du «Collectif Villetaneuse Autrement». Maire élu de Villetaneuse
- Maître Jean-Paul Benoît, Avocat. Député européen honoraire
- Abdelkerim Koundougoumi, Directeur du bureau Afrique d’Internet Sans Frontières

Invitée Spéciale Guinée Conakry : Nadia Nahman, Cheffe de cabinet de Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG (Union des Forces démocratiques de Guinée)

Sommaire :

- Coronavirus : 3 Milliards de terriens confinés
- Sénégal : Mesures anti Covid-19, et dérapages policiers
- Etat d’alerte en Guinée Conakry

Vendredi C’est Permis - 27 Mars 2020

L’actualité de la semaine analysée et commentée par les débatteurs polémistes invités- Sadio Kanté-Morel, Journaliste- Dieunor Excellent, Ancien Porte-Parole du «Collectif Villetaneuse Autrement». Maire élu de Villetaneuse- Maître Jean-Paul Benoît, Avocat. Député européen honoraire- Abdelkerim Koundougoumi, Directeur du bureau Afrique d’Internet Sans FrontièresInvitée Spéciale Guinée Conakry : Nadia Nahman, Cheffe de cabinet de Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG (Union des Forces démocratiques de Guinée)Sommaire :- Coronavirus : 3 Milliards de terriens confinés- Sénégal : Mesures anti Covid-19, et dérapages policiers- Etat d’alerte en Guinée Conakry

27 mars 2020

Côte d’Ivoire : Impact de la crise sanitaire sur le processus électoral

Le Grand Débat - 26 Mars 2020

Côte d’Ivoire : Impact de la crise sanitaire sur le processus électoral

Alors que la vie politique était marquée par de vives tensions depuis plusieurs mois, le pouvoir, de même que certains acteurs de l’opposition, en appellent à «l’union nationale» face à la crise sanitaire provoquée par la pandémie Covid-19. Cette trêve politique est-elle possible à quelques mois de la présidentielle d’octobre prochain ? Quel sera l’impact de cette crise sanitaire sur la vie de la Nation et sur le processus électoral ? La lutte contre la pandémie étant devenue une priorité nationale, les conditions techniques et politiques seront-elles réunies pour le respect du calendrier électoral et garantir des élections ordinaires et apaisées ?

Invités :
- Dr Kader Moussa Diaby, Membre de la délégation France du RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour le Développement et la Paix). Président de l'union des cadres RHDP France. Président du Think tank AGC (Ambition Génération Consciente) - Nestor Koffi, Inspecteur du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) - Jules Junior Brou, Porte-parole du collectif Ensemble avec Guillaume Soro - Moh Lamine Sy Savané, Journaliste. Correspondant d’Africa Radio en Côte d’Ivoire

Le Grand Débat - 26 Mars 2020Côte d’Ivoire : Impact de la crise sanitaire sur le processus électoralAlors que la vie politique était marquée par de vives tensions depuis plusieurs mois, le pouvoir, de même que certains acteurs de l’opposition, en appellent à «l’union nationale» face à la crise sanitaire provoquée par la pandémie Covid-19. Cette trêve politique est-elle possible à quelques mois de la présidentielle d’octobre prochain ? Quel sera l’impact de cette crise sanitaire sur la vie de la Nation et sur le processus électoral ? La lutte contre la pandémie étant devenue une priorité nationale, les conditions techniques et politiques seront-elles réunies pour le respect du calendrier électoral et garantir des élections ordinaires et apaisées ?Invités :- Dr Kader Moussa Diaby, Membre de la délégation France du RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour le Développement et la Paix). Président de l'union des cadres RHDP France. Président du Think tank AGC (Ambition Génération Consciente)

- Nestor Koffi, Inspecteur du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire)

- Jules Junior Brou, Porte-parole du collectif Ensemble avec Guillaume Soro

- Moh Lamine Sy Savané, Journaliste. Correspondant d’Africa Radio en Côte d’Ivoire

26 mars 2020

Les conséquences du Coronavirus sur la vie quotidienne

Les conséquences du Coronavirus sur la vie quotidienne Invités : Thierry Cardoso, responsable Santé Publique France, perinatal et petite enfance Dr Massamba Sassoum Diop, président de SOS Medecins à Dakar, et la Société sénégalaise d'anesthésie, de réanimation et de médecine d'urgence, exerçant également à Paris au SAMU.  L’actuelle pandémie du coronavirus (COVID-19) constitue une réalité particulière et inhabituelle. Celle-ci peut affecter les personnes sur le plan physique, mais également sur le plan psychologique. En effet, dans un tel contexte, de nombreuses personnes vivent des réactions de stress, d’anxiété et de déprime. Depuis le 17 mars, les personnes sont confinées chez elles, seuls ceux qui vont travailler, se soigner et faire des courses peuvent se déplacer avec une attestation. Les enfants ne vont plus à l'école....L'épidémie a également des conséquences pour les enfants qui restent confinés chez eux avec leurs parents.  Liens utiles : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

Les conséquences du Coronavirus sur la vie quotidienne

Invités :

Thierry Cardoso, responsable Santé Publique France, perinatal et petite enfance

Dr Massamba Sassoum Diop, président de SOS Medecins à Dakar, et la Société sénégalaise d'anesthésie, de réanimation et de médecine d'urgence, exerçant également à Paris au SAMU. 

L’actuelle pandémie du coronavirus (COVID-19) constitue une réalité particulière et inhabituelle. Celle-ci peut affecter les personnes sur le plan physique, mais également sur le plan psychologique. En effet, dans un tel contexte, de nombreuses personnes vivent des réactions de stress, d’anxiété et de déprime. Depuis le 17 mars, les personnes sont confinées chez elles, seuls ceux qui vont travailler, se soigner et faire des courses peuvent se déplacer avec une attestation. Les enfants ne vont plus à l'école....L'épidémie a également des conséquences pour les enfants qui restent confinés chez eux avec leurs parents. 

Liens utiles :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

26 mars 2020

L’Afrique face au Covid 19 : Comment financer les mesures exceptionnelles ?

Le Grand Débat - 25 Mars 2020

L’Afrique face au Covid 19 : Comment financer les mesures exceptionnelles ?

Alors qu’un tiers de l’humanité est actuellement soumis aux règles du confinement afin de freiner la propagation du Convid-19, la question se pose désormais sur l’inégalité des moyens disponibles dans les différentes régions de la planète pour instaurer ces mesures inédites. Si de nombreux Etats ont commencé à prendre en compte les conséquences économiques de ces mesures, pour d’autres, notamment ceux situés dans l’hémisphère sud, cette situation constitue un véritable saut dans l’inconnu. Dans une configuration internationale où l’Afrique est amenée à ne plus compter que sur ses propres moyens, de quels outils de compensation et d’accompagnement disposent les Etats pour soutenir les protocoles exceptionnels de lutte contre la pandémie ?

Invités :
- Dr Kessile Tchala Sare, Médecin spécialisé des hôpitaux de Paris. Ancien ministre de la Santé du Bénin - Etienne Giros, Président délégué du Conseil des investisseurs en Afrique (Cian) - Edmond Izuba, Journaliste à objectif-info.cd
- Ibrahima Lissa Faye, Journaliste

Le Grand Débat - 25 Mars 2020L’Afrique face au Covid 19 : Comment financer les mesures exceptionnelles ?Alors qu’un tiers de l’humanité est actuellement soumis aux règles du confinement afin de freiner la propagation du Convid-19, la question se pose désormais sur l’inégalité des moyens disponibles dans les différentes régions de la planète pour instaurer ces mesures inédites. Si de nombreux Etats ont commencé à prendre en compte les conséquences économiques de ces mesures, pour d’autres, notamment ceux situés dans l’hémisphère sud, cette situation constitue un véritable saut dans l’inconnu. Dans une configuration internationale où l’Afrique est amenée à ne plus compter que sur ses propres moyens, de quels outils de compensation et d’accompagnement disposent les Etats pour soutenir les protocoles exceptionnels de lutte contre la pandémie ?Invités :- Dr Kessile Tchala Sare, Médecin spécialisé des hôpitaux de Paris. Ancien ministre de la Santé du Bénin

- Etienne Giros, Président délégué du Conseil des investisseurs en Afrique (Cian)

- Edmond Izuba, Journaliste à objectif-info.cd- Ibrahima Lissa Faye, Journaliste

25 mars 2020