Podcasts

Fin de l'opération Barkhane dans le sahel. Quelles nouvelles réponses face au Djihadisme?

Les plus de 5000 hommes de l'opération française Barkhane de lutte contre le terrorisme dans le sahel vont bientôt plier bagages.
Le président français Emmanuel Macron a annonce la semaine dernière la «Fin de cette force en tant qu’opération extérieure».
Certains experts soutiennent que l'annonce de la fin de l'opération bARKhANE est la reconnaissance par le président Macron que la stratégie de la France dans le Sahel n’a pas
fonctionné. 
Comment les pays du G5 Sahel vont t-ils pouvoir se réorganiser pour faire face aux groupes djihadistes ? Peuvent t-ils se passer de l'appui français dans la lutte contre les groupes terroristes ? Invités :  Mamadou Ismaïla Konaté, Avocat, ancien garde des sceaux, ministre de la justice malienne, à Paris Dr ALY TOUNKARA, directeur du Centre des Études Sécuritaires et Stratégiques au Sahel, auteur de  l’ouvrage “MALI. ANALYSE SOCIO HISTORIQUE DES CONFLITS (NORD ET CENTRE)” (à Bamako) Emmanuel Dupuy, Président de l'Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), (à Paris)

Les plus de 5000 hommes de l'opération française Barkhane de lutte contre le terrorisme dans le sahel vont bientôt plier bagages.Le président français Emmanuel Macron a annonce la semaine dernière la «Fin de cette force en tant qu’opération extérieure».Certains experts soutiennent que l'annonce de la fin de l'opération bARKhANE est la reconnaissance par le président Macron que la stratégie de la France dans le Sahel n’a pasfonctionné. Comment les pays du G5 Sahel vont t-ils pouvoir se réorganiser pour faire face aux groupes djihadistes ? Peuvent t-ils se passer de l'appui français dans la lutte contre les groupes terroristes ?

Invités : 

Mamadou Ismaïla Konaté, Avocat, ancien garde des sceaux, ministre de la justice malienne, à Paris

Dr ALY TOUNKARA, directeur du Centre des Études Sécuritaires et Stratégiques au Sahel, auteur de  l’ouvrage “MALI. ANALYSE SOCIO HISTORIQUE DES CONFLITS (NORD ET CENTRE)” (à Bamako)

Emmanuel Dupuy, Président de l'Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), (à Paris)

14 juin 2021