Podcasts

Cameroun : Nouveau test électoral dans les régions anglophones

Le Grand Débat - 12 Mars 2020
Cameroun : Nouveau test électoral dans les régions anglophones

Suite à une requête du Social Demotractic Front (SDF) – principal parti de l’opposition à l’Assemblée,- et sur décision du Conseil constitutionnel, les élections législatives du 9 février dernier, ont été annulées dans 11 circonscriptions des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Noso). La reprise partielle de ces élections est prévue pour le 22 mars prochain. Parmi les enjeux, le score du SDF dans ces régions considérées comme son principal bastion électoral. Toutefois, alors que les violences s’intensifient dans le Noso en proie à un conflit aux allures de guerre civile depuis trois ans, ces législatives partielles constituent non seulement un enjeu politique, mais aussi et surtout un défi sécuritaire renouvelé pour les autorités camerounaises.

Invités :
- Raphaël Toko, Président régional du SDF (Social Democratic Front) France - Véronique Lehman, Déléguée à la communication du RDPC
(Rassemblement démocratique du peuple camerounais) - Denis Nkwebo, Journaliste 

Le Grand Débat - 12 Mars 2020

Cameroun : Nouveau test électoral dans les régions anglophonesSuite à une requête du Social Demotractic Front (SDF) – principal parti de l’opposition à l’Assemblée,- et sur décision du Conseil constitutionnel, les élections législatives du 9 février dernier, ont été annulées dans 11 circonscriptions des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Noso). La reprise partielle de ces élections est prévue pour le 22 mars prochain. Parmi les enjeux, le score du SDF dans ces régions considérées comme son principal bastion électoral. Toutefois, alors que les violences s’intensifient dans le Noso en proie à un conflit aux allures de guerre civile depuis trois ans, ces législatives partielles constituent non seulement un enjeu politique, mais aussi et surtout un défi sécuritaire renouvelé pour les autorités camerounaises.

Invités :- Raphaël Toko, Président régional du SDF (Social Democratic Front) France

- Véronique Lehman, Déléguée à la communication du RDPC (Rassemblement démocratique du peuple camerounais)

- Denis Nkwebo, Journaliste 

12 mars 2020

Le coronavirus

Le coronavirus Invitée : Dr Isabelle Bonmarin, responsable de l'unité prévention des risques infectieux et environnementaux à Santé Publique France Un virus, le Covid-19 est apparu en Chine, fin décembre 2019. Il appartient à une grande famille de virus, les coronavirus. Très fréquents, ils peuvent aussi bien provoquer un simple rhume, qu'une grave infection respiratoire de type pneumonie, à l'origine d'épidémies mortelles comme ce fut le cas avec le Sras ou le Mers et maintenant le Covid-19. L'OMS, l'organisation mondiale de la santé a qualifié pour la première fois la propagation alarmante du Covid-19 de pandémie. En France, l'épidémie de coronavirus progresse. Selon les derniers chiffres des autorités, il y a 2881 cas confirmés et 48 victimes. Liens utiles : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

Le coronavirus

Invitée : Dr Isabelle Bonmarin, responsable de l'unité prévention des risques infectieux et environnementaux à Santé Publique France

Un virus, le Covid-19 est apparu en Chine, fin décembre 2019. Il appartient à une grande famille de virus, les coronavirus. Très fréquents, ils peuvent aussi bien provoquer un simple rhume, qu'une grave infection respiratoire de type pneumonie, à l'origine d'épidémies mortelles comme ce fut le cas avec le Sras ou le Mers et maintenant le Covid-19. L'OMS, l'organisation mondiale de la santé a qualifié pour la première fois la propagation alarmante du Covid-19 de pandémie.

En France, l'épidémie de coronavirus progresse. Selon les derniers chiffres des autorités, il y a 2881 cas confirmés et 48 victimes.

Liens utiles :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

12 mars 2020

Côte d’Ivoire : La Commission électorale face au défi de la transparence

Le Grand Débat - 11 Mars 2020

Côte d’Ivoire : La Commission électorale face au défi de la transparence

Alors que l'actualité ivoirienne est dominée depuis la semaine dernière par la décision du Président Alassane Ouattara de ne pas briguer un nouveau mandat, la période préélectorale est toujours marquée par des tensions sur la scène politique. Parmi les points de crispation, la Commission électorale indépendante (CEI) qui, malgré sa recomposition, continue de diviser la classe politique. Réclamant une réforme de cette Commission, le PDCI-RDA et plusieurs responsables politiques ont saisi la Cour Africaine des droits de l'Homme et des peuples, qui devrait se prononcer ce 12 mars sur une récente loi portant recomposition de l'organe électoral. Comment restaurer la confiance de tous les acteurs politiques à l'égard des organes chargés de l'organisation et de la gestion du processus électoral relatif à la présidentielle du 31 octobre prochain ?

Invités :
- Youde Diomande, Membre du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire)
- Georges Aka, Secrétaire général adjoint et porte-parole Europe du FPI (Front populaire ivoirien)
- Karamoko Sylla, Délégué de la section France du RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix), chargé de la Veille stratégique

Le Grand Débat - 11 Mars 2020

Côte d’Ivoire : La Commission électorale face au défi de la transparenceAlors que l'actualité ivoirienne est dominée depuis la semaine dernière par la décision du Président Alassane Ouattara de ne pas briguer un nouveau mandat, la période préélectorale est toujours marquée par des tensions sur la scène politique. Parmi les points de crispation, la Commission électorale indépendante (CEI) qui, malgré sa recomposition, continue de diviser la classe politique. Réclamant une réforme de cette Commission, le PDCI-RDA et plusieurs responsables politiques ont saisi la Cour Africaine des droits de l'Homme et des peuples, qui devrait se prononcer ce 12 mars sur une récente loi portant recomposition de l'organe électoral. Comment restaurer la confiance de tous les acteurs politiques à l'égard des organes chargés de l'organisation et de la gestion du processus électoral relatif à la présidentielle du 31 octobre prochain ?

Invités :- Youde Diomande, Membre du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire)- Georges Aka, Secrétaire général adjoint et porte-parole Europe du FPI (Front populaire ivoirien)- Karamoko Sylla, Délégué de la section France du RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix), chargé de la Veille stratégique

11 mars 2020