Mortelles prisons au Congo Brazzaville

15 mai 2019 à 17h20

Le Grand Débat - 15/05/2019

Mortelles prisons au Congo Brazzaville

Les établissements pénitentiaires au Congo Brazzaville sont-ils devenus des mouroirs, notamment pour les opposants politiques ? C’est le cri d’alarme de l'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) qui vient de publier un rapport accablant sur les conditions de détention qualifiées d’effroyables dans ce pays. Une trentaine de détenus auraient trouvé la mort dans ces établissements entre 2017 et 2018. Les peines d’emprisonnement sont-elles devenues pour nombre de détenus un voyage sans retour ? Les politiques de réinsertion sociale sont-elles exclues de l’action publique ? Et, qu’en est-il du sort spécifique des opposants politiques frappés de lourdes peines, généralement contestées par leurs avocats ?

Invités :
- Trésor Nzila, Directeur général de l’OCDH (Observatoire congolais des droits de l’homme)

- Marc Mapingou, Représentant en Europe du Général Jean Marie Michel Mokoko en Europe, condamné à 20 ans de prison

- Guy Mafimba, Représentant d’André Okombi Salissa, condamné à 20 ans de travaux forcés

- Modeste Boukadia, Acteur politique congolais. Ancien détenu