Portugal: un ex-banquier en cavale arrêté en Afrique du Sud

Par AFP

AFRICA RADIO

L'ancien banquier portugais Joao Rendeiro, qui a fui son pays en septembre après avoir été condamné à de la prison ferme pour escroquerie, a été arrêté samedi en Afrique du Sud, a annoncé la police judiciaire (PJ) à Lisbonne.

Interpellé samedi matin par les autorités sud-africaines, M. Rendeiro risque d'être placé en détention provisoire et sera confronté à une demande d'extradition de la part du Portugal, a indiqué le directeur de la PJ, Luis Neves, lors d'une conférence de presse. En septembre, l'ex-banquier de 69 ans avait épuisé tout recours après avoir été condamné à trois ans et demi d'emprisonnement pour escroquerie aggravée. Deux mois plus tard, M. Rendeiro a accordé une interview par visioconférence à une télévision portugaise, sans révéler où il se trouvait, pour justifier son refus de se présenter aux autorités en arguant qu'il était victime d'une injustice. Au total, rappelaient samedi les médias locaux, il a été condamné en première instance pour 16 crimes dans trois procédures différentes. M. Rendeiro a été mis en cause pour sa gestion de "Banco Privado Português" (BPP), une petite banque portugaise qui a fait faillite en 2010, en pleine crise de la dette de la zone euro. Ce scandale, à l'instar de celui de l'effondrement de la Banco Espirito Santo, avait obligé les autorités portugaises à renflouer le système financier à une époque où le pays était soumis à une sévère cure de rigueur budgétaire en échange d'un plan de sauvetage accordé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Très médiatisée, la personnalité de Joao Rendeiro avait été érigée en symbole de l'impunité attribuée par de nombreux Portugais aux riches et puissants, capables d'user de manoeuvres dilatoires pour échapper aux sanctions de la justice. tsc/jg [object Object] [object Object]