Poutine veut "expliquer" à Macky Sall la situation autour des céréales ukrainiennes

AFRICA RADIO

3 juin 2022 à 11h06 par AFP

Le président russe Vladimir Poutine donnera vendredi à son homologue sénégalais Macky Sall, lors d'une rencontre à Sotchi (Russie), "une explication complète de sa vision concernant les céréales" bloquées dans les ports ukrainiens, a indiqué le Kremlin.

"Le président donnera une explication complète de sa vision de la situation concernant les céréales ukrainiennes", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Il "expliquera à nos invités, nos amis africains la situation de facto, l'état réel des choses. Il expliquera une fois de plus ce qui se passe là-bas, qui a miné les ports, ce qui est nécessaire pour que le grain parte, que personne ne bloque ces ports", a-t-il ajouté. Macky Sall, également président en exercice de l'Union africaine (UA), est en Russie sur fond de craintes de crise alimentaire mondiale du fait de l'offensive russe en Ukraine, qui a conduit à une flambée des cours des céréales et des huiles, dont les prix ont dépassé ceux des printemps arabes de 2011 et des émeutes de la faim de 2008. L'ONU craint "un ouragan de famines", essentiellement dans des pays africains qui importaient plus de la moitié de leur blé d'Ukraine ou de Russie. Or les voyants sont au rouge, plus aucun navire ne sortant d'Ukraine, qui était le quatrième exportateur mondial de maïs, en passe de devenir le troisième exportateur de blé, et assurait seule 50% du commerce mondial de graines et d'huile de tournesol avant le conflit. Moscou affirme que le blocage n'est pas de sa faute, ni le résultat de la présence de sa flotte de guerre au large de l'Ukraine, mais celui du minage des ports ukrainiens par Kiev. En outre, les exportations russes de céréales sont largement bloquées à cause des sanctions logistiques et financières imposées par l'Occident pour punir la Russie pour le conflit en Ukraine. Le Kremlin a réclamé leur levée et le déminage des ports ukrainiens pour éviter une crise alimentaire mondiale. Un "chantage", selon Kiev. Les services de Macky Sall avaient indiqué jeudi que son déplacement "s'inscrit dans le cadre des efforts que mène la présidence en exercice de l'Union (africaine) pour contribuer à l'accalmie dans la guerre en Ukraine, et à la libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement les pays africains".