RDC: 4 policiers jugés pour torture d'un détenu décédé

Par AFP

AFRICA RADIO

Le procès de quatre policiers accusés d'avoir torturé un jeune homme retrouvé mort dans les locaux de la police de République démocratique du Congo a débuté lundi à Kinshasa, retransmis par la télévision d'État, la RTNC.

"Comme nous l'avions annoncé hier (dimanche), le procès en flagrance des auteurs des actes de violence sur Olivier Mpunga (a débuté). La justice doit faire son travail et que les coupables subissent la rigueur de la loi", a écrit sur Twitter Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement, en annonçant le début du procès. Le parquet militaire poursuit ces quatre prévenus pour "torture ayant provoqué la mort" d'Olivier Mpunga dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'il était en détention dans les locaux de la direction des renseignements généraux de la police, a déclaré l'officier du ministère public. Les policiers poursuivis sont le colonel Mopepe, chef de la direction des opérations au sein de ce service de la police congolaise, le capitaine qui avait interrogé le détenu décédé et deux brigadiers présents la nuit de la mort du jeune homme. Olivier Mpunga avait été arrêté par la police pour avoir volé une voiture. L'homme présenté comme le propriétaire de la voiture volée, a été désigné à l'audience - à laquelle il n'était pas présent - comme l'auteur des vidéos, partagées sur les réseaux sociaux, montrant des mauvais traitements subis par le jeune homme. Après plus de trois heures, la cour militaire de Kinshasa a suspendu l'audience pour la reprendre mardi.