RDC: cinq corps décapités découverts dans une maison dans le nord-est

30 septembre 2021 à 12h51 par AFP

AFRICA RADIO

Cinq corps décapités et enterrés dans une maison ont été exhumés à Ariwara, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où les criminels présumés ont été arrêtés, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

"Dimanche, nous avons exhumé cinq corps décapités et enterrés clandestinement dans une maison ici" à Ariwara dans le territoire d'Aru, en Ituri, a déclaré à l'AFP Franco Envi, coordonnateur de la Croix rouge locale. Les victimes "ont toutes été décapitées et la tête de chacune était placée entre ses jambes", a détaillé de son côté Musasa Sasaka, responsable local du service étatique de la protection civile, évoquant un possible "crime rituel". Les cinq personnes avaient été portées disparues les jours qui ont précédé la découverte des corps, d'après les familles qui ont saisi les services de l'État, ont rapporté MM. Envi et Musasa, joints au téléphone. Parmi les victimes figurent un "animateur de la radio communautaire Océan et un réparateur de motos", d'après les deux sources. Quelques semaines plus tôt, les restes d'un "commandant de la police" avaient été retrouvés enterrés dans la même parcelle, dans des circonstances similaires, selon ces sources. Trois personnes ont été arrêtées et transférées à Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri, d'après un correspondant de l'AFP. L'un deux a évoqué mercredi devant les autorités militaires de l'Ituri les effets des "envoutements", a constaté un correspondant de l'AFP. "Nous tuons (...), nous avons déjà tué 13 personnes", "nous coupons leurs têtes comme des chèvres", a ajouté le deuxième membre de la bande, en réponse à une question du porte-parole militaire sur la nature de leurs activités. "Nous tuons ceux qui nous maltraitent. Moi, j'ai tué [un commerçant] qui avait ma dette et refusait de me la payer", a ajouté le troisième, Patrick Dramani, présenté comme le chef de la bande. Situé à environ 350 km au nord-est de Bunia, Ariwara (60.000 habitants) est un important centre commercial, à la frontière avec l'Ouganda et le Soudan du sud.