RDC: des attaques ADF contre les véhicules paralysent le secteur du transport dans l'est

EST RDC

10 mars 2022 à 10h17 par Claude Sengenya / Africa Radio RDC

Dans l’Est de la RDC, les multiples attaques attribuées aux rebelles ADF dans les régions du Nord-Kivu et de l’Ituri paralysent le secteur de transport en commun. Des rebelles incendient des véhicules, tuent ou enlèvent des chauffeurs et leurs passagers sur les axes routiers Butembo-Bunia, Mangina-Mambasa et Beni-Kasindi à la frontière avec l’Ouganda. Des transporteurs souhaitent voir l’armée congolaise et ses partenaires, venir à bout des ADF pour permettre de refaire leur vie et relever leurs économies aujourd’hui en faillite. Un reportage de Claude Sengenya, notre correspondant dans l’est de la RDC

Nous sommes à «La Victoire», principal parking de taxis de Butembo, ville du Nord-Kivu, dans le nord-est de la République démocratique du Congo. Dans le bureau d’une association de chauffeurs, des dizaines de photos sont affichées au mur. Derrière ces images, des douloureux souvenirs des conducteurs de taxi tués sur plusieurs axes routiers du Nord-Kivu et de l’Ituri , par des rebelles des Forces démocratiques alliées, ADF

Isse Kyeya , Le chargé de la permanence s'arrête sur l'une des photos et raconte.

L'association dit avoir recensé ces trois dernières années, plus de 70 véhicules incendiés , des dizaines de chauffeurs et leurs passagers ont été tués ou enlevés, sans compter des marchandises incendiées ou pillées par des rebelles ADF qui sévissent sur les axes routiers Butembo-Bunia, Mangina-Mambasa et Beni-Kasindi à la frontière avec l’Ouganda.

D’alzon a vu ses deux véhicules partis en fumée l’an dernier, depuis 6 mois, il est en chômage. Son collègue assis, l'air perdu dans le bureau du parking, regrette l'absence de tout soutien des autorités pour les victimes.

Malgré les dangers permanents , certains chauffeurs faute de mieux, continuent de transporter passager et vivres sur ces axes au péril de leur vie , tout en espérant que les opérations conjointes entre armées congolaise et ougandaise lancées en novembre dernier contre les ADF, aideront à ramener la sécurité dans la province.

RDC: des attaques ADF contre les véhicules paralysent le secteur du transport dans l'est