RDC: deux blessés dans l'explosion d'une "bombe artisanale" dans l'est

AFRICA RADIO

6 septembre 2022 à 17h06 par AFP

Deux personnes ont été blessées mardi dans l'explosion "d'une bombe artisanale" devant le bureau d'une antenne de l'Agence nationale des renseignements (ANR) d'une ville commerciale de l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source policière.

"Il y a eu explosion d'une bombe artisanale devant le bureau du chef de l'ANR de la commune de Bulengera faisant deux victimes: un agent de l'ANR et un visiteur", a déclaré à l'AFP le colonel Polo Ngoma, chef de la police de Butembo (Nord-Kivu, est). "Il n'y a pas eu de pertes en vies humaines", a-t-il indiqué. Pour l'officier, "la bombe artisanale était connectée à un téléphone et l'explosion a été déclenchée à distance". "Tous les services de sécurité sont en alerte parce que pour nous cet indice atteste de la présence des ADF (membres du groupe Forces démocratiques alliées), qui ont déjà infiltré la ville de Butembo", a-t-il expliqué. Le 10 août, les autorités ont accusé les ADF d'avoir tué deux policiers et fait évader 800 prisonniers de la plus importante prison de la ville de Butembo. Les ADF sont présentées par l'organisation jihadiste État islamique (EI) comme sa branche en Afrique centrale (ISCAP). Elles sont accusées de nombreux massacres dans l'est de la RDC et des attentats jihadistes sur le sol ougandais. Le 25 décembre à Beni, dans le nord de la province du Nord-Kivu, un attentat suicide avait fait dans un restaurant 7 morts et une vingtaine de blessés. Les autorités avaient immédiatement accusé les ADF d'être responsables de cet attentat. Depuis fin novembre, après des attentats en Ouganda dont les ADF ont été accusées, l'armée ougandaise mène contre ce groupe rebelle une opération militaire dans l'est de la RDC, conjointement avec l'armée congolaise.