RDC: polémique autour des salaires "astronomiques" des députés

AFRICA RADIO

31 août 2022 à 15h06 par AFP

Les affirmations d'un opposant congolais sur le salaire des députés estimé à 21.000 dollars par mois a provoqué mercredi une vive polémique en République démocratique du Congo où la majorité de la population vit avec moins de deux dollars par jour.

Dans un communiqué publié mardi, l'opposant Martin Fayulu, qui continue de revendiquer sa victoire à la présidentielle de 2018 remportée par le président Félix Tshisekedi, a assuré que "la rémunération des députés nationaux s'élève depuis janvier 2022 à 21.000 dollars par mois". "Cela s'appelle de la corruption à grande échelle, gabegie et pillage des finances publiques de la part du pouvoir usurpateur (de Tshisekedi) en quête de légitimité interne", a-t-il ajouté, appelant à "l'annulation immédiate" de cet "achat des consciences par le braquage des caisses de l'État". "Ces salaires astronomiques des députés sont scandaleux par rapport à ce que gagnent les médecins, les professeurs d'université ou les fonctionnaires", a dénoncé Trésor Kibangula de l'institut de recherche sur la gouvernance "Ebuteli", basé à l'université de New York. Évoluant dans une opacité totale, les salaires des députés sont ventilés dans plusieurs rubriques, comme "les réserves parlementaires de 3.000 à 3.500 dollars versées à chaque député" sans base légale, a-t-il regretté. Un simple fonctionnaire congolais touche 155.000 francs congolais (52,5 dollars), un professeur d'université gagne en moyenne 2.000 dollars alors que le salaire d'un médecin tourne autour de 1.000 dollars. Le bureau de l'Assemblée a rejeté les affirmations de l'opposant. "Aucun député national ne peut dire et prouver qu'il gagne 21.000 dollars, y compris les élus d'Ecidé", le parti de M. Fayulu, a réagi auprès de l'AFP le député Samuel Mbemba, directeur de cabinet du président de la chambre basse du Parlement congolais. "C'est un discours populiste tenu à dessein pour créer un conflit social entre les députés nationaux et le peuple que ces derniers représentent et aident", a-t-il ajouté, accusant l'opposant "de fantasmer" sur les salaires des députés. Riche en ressources naturelles, la RDC est le 10ème pays le plus pauvre de la planète: 77,2% de sa population vit avec 1,9 dollar par jour, selon les Nations unies. Considérée comme l'un des pays les plus corrompus, elle occupe la 169e place sur 180 pays dans le classement de Transparency international.