Rejet d'un recours contre un financement par Londres d'un projet de TotalEnergies au Mozambique

AFRICA RADIO

13 janvier 2023 à 15h06 par AFP

La justice britannique a rejeté vendredi un recours de l'ONG Friends of the Earth contre un financement du Royaume-Uni jusqu'à 1,15 milliard de dollars d'un projet gazier de TotalEnergies au Mozambique, que l'ONG juge incompatible avec les engagements de Londres en matière de climat.

Les juges ont notamment considéré que l'organisme public UK Export Finance (UKEF) avait pu en toute légalité "arriver à la conclusion que le financement du projet était conforme aux obligations du Royaume-Uni en vertu de l'Accord de Paris", selon la décision de la Cour d'appel consultée par l'AFP. "L'Accord de Paris indique clairement que les projets de combustibles fossiles qui apporteront d'importants avantages économiques à un pays en développement (...) sont conformes à ses objectifs", a argumenté mercredi l'UKEF dans une déclaration transmise à l'AFP. Cette décision est "très décevante", a réagi Friends of the Earth dans un communiqué, disant étudier les voies de recours contre le financement d'un projet dont les émissions "pourraient totaliser quelque 4,5 milliards de tonnes de gaz à effet de serre" soit "plus que les émissions annuelles combinées des 27 pays de l'UE". De vastes gisements de gaz naturel ont été découverts au Mozambique dans le nord de la province de Cabo Delgado en 2010. Ce pays d'Afrique australe a officiellement commencé à exporter du gaz naturel liquéfié (GNL) en novembre, et ces gisements pourraient faire du Mozambique l'un des dix plus grands exportateurs du monde. Des projets sont portés par Total, Eni et ExxonMobil. Mais la province pauvre du Cabo Delgado, à majorité musulmane, est en proie aux attaques de groupes jihadistes qui ont fait des milliers de morts et entraîné le déplacement de centaines de milliers de personnes. Une attaque d'ampleur en 2021 dans la ville côtière de Palma avait contraint TotalEnergies à suspendre son projet gazier. Le financement britannique s'inscrit dans le cadre "d'un ensemble plus vaste d'une valeur de l'ordre de 14,4 milliards de dollars" d'investissements apportés par d'autres pays dans la région, selon le jugement de la Cour d'appel, qui cite les Etats-Unis, le Japon, l'Afrique du Sud, l'Italie, les Pays-Bas et la Thaïlande. Friends of the Earth prépare par ailleurs un recours en justice contre l'autorisation donnée en décembre par le gouvernement britannique à un projet controversé de mine souterraine de charbon métallurgique dans le comté de Cumbrie (nord-ouest de l'Angleterre), le premier projet de ce type en trente ans dans le pays. ode/js/emd [object Object] [object Object] [object Object]