Rhinoceros blancs: un éleveur sud-africain veut en relâcher une centaine par an

AFRICA RADIO

7 juin 2022 à 16h06 par AFP

Le plus grand éleveur au monde de rhinocéros, qui veille en Afrique du Sud à la reproduction en captivité de l'espèce menacée, victime du braconnage, lance un projet de remise à l'état sauvage d'une centaine de rhinos blancs par an.

Le projet qui vise à "remettre chaque année environ cent rhinocéros blancs du Sud dans leur habitat naturel en Afrique du Sud est sur le point de démarrer", a indiqué mardi à l'AFP une porte-parole de la société du Sud-Africain John Hume, propriétaire d'un cheptel de plus de 2.000 têtes. Le rhinocéros blanc du Sud, une des deux sous-espèces de rhinocéros blanc, est aujourd'hui menacé de disparition avec environ 20.000 spécimens, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF). L'Afrique du Sud abrite près de 80% des rhinocéros de la planète. Ils sont chassés pour répondre à la forte demande de leurs cornes en Asie, où elles sont utilisées en médecine traditionnelle ou pour leurs prétendues vertus aphrodisiaques. Le braconnage a atteint des niveaux critiques entre 2014 et 2017, lorsqu'un millier de pachydermes en moyenne ont été tués chaque année. Ces chiffres ont baissé de moitié l'année dernière pour passer à 451. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il reste à l'état sauvage 5.000 rhinocéros noirs, qui comptent parmi les animaux les plus menacés au monde.