Séisme: première conversation téléphonique entre les présidents Sissi et Assad

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a appelé mardi son homologue syrien Bachar al-Assad après le séisme qui a fait plus de 5.000 morts en Turquie et en Syrie, selon les deux présidences, une conversation inédite entre les deux chefs d'Etat.

AFRICA RADIO

7 février 2023 à 17h06 par AFP

"Le président Sissi a appelé le président Assad" et lui a "présenté ses condoléances", affirmant "avoir ordonné d'apporter toute l'aide humanitaire possible à la Syrie", a indiqué Ahmed Fahmy, le porte-parole de M. Sissi, dans un communiqué. Les deux chefs de la diplomatie égyptienne et syrienne s'étaient entretenus lundi, Le Caire promettant également "une aide humanitaire d'urgence" sans toutefois donner de détails. De son côté, la présidence syrienne assure que "le président Assad a remercié l'Egypte pour cette position qui reflète les relations fraternelles entre les deux pays et les deux peuples frères". C'est la première fois que les deux présidents s'appellent depuis l'élection de M. Sissi en 2014, affirme de son côté le quotidien d'Etat égyptien Al-Ahram, alors que M. Assad reste diplomatiquement isolé. Cependant, les relations n'ont jamais été rompues entre Le Caire et Damas malgré la guerre en Syrie, déclenchée par la répression de manifestations antirégime en 2011 dans le sillage du Printemps arabe qui a renversé le président égyptien Hosni Moubarak. En 2016, Le Caire avait soutenu à l'ONU une résolution russe sur la Syrie, mettant en péril ses relations avec son grand allié saoudien. Peu après, le plus haut responsable des services de sécurité syriens, le général Ali Mamlouk, effectuait une visite surprise au Caire, la première rendue publique à l'étranger depuis le début de la guerre en Syrie en 2011. Il est ensuite revenu au Caire en 2018. L'Egypte a toujours plaidé pour "une solution politique" en Syrie, sans jamais évoquer le sort de M. Assad, dont le départ du pouvoir a longtemps été une condition sine qua non pour plusieurs pays arabes.