Sénégal: interdiction des voyages nocturnes après un accident meurtrier

AFRICA RADIO

10 janvier 2023 à 2h36 par AFP

Le gouvernement sénégalais a annoncé mardi de nouvelles mesures pour lutter contre l'insécurité routière, dont une interdiction des voyages nocturnes en bus et de l'importation des pneus d'occasion, après un accident qui a fait 39 morts dimanche.

Les véhicules de transport public de voyageurs seront interdits de "circuler sur les routes interurbaines entre 23H00 et 05H00", a annoncé le Premier ministre Amadou Bâ, à l'issue d'une réunion gouvernementale dans la nouvelle ville de Diamniadio, près de Dakar. Les bus appelés "horaires", convoyant des passagers et des marchandises, dont plusieurs circulent la nuit de région en région, sont un des principaux moyens de transport au Sénégal et causent de nombreux accidents. D'autres mesures interdisant l'importation de pneus d'occasion et rendant "obligatoire le plombage des compteurs de vitesse des véhicules de transport de personnes et de marchandises à 90 km/h" ont également été annoncées lors de la réunion de mardi. Des arrêtés seront pris d'ici 72 heures pour rendre exécutoires les 23 nouvelles mesures annoncées. Elles "ne doivent faire l'objet ni de report ni de compromis. Nous serons sans concession avec ceux qui contreviennent aux règles édictées pour garantir l'intégrité physique de nos concitoyens", a déclaré le Premier ministre. Les accidents de la route tuent officiellement 700 personnes chaque année au Sénégal, pays ouest africain de plus de 17 millions d'habitants. Les nouvelles mesures sont annoncées après la collision entre deux bus qui a fait dimanche 39 morts et 101 blessés dans le village de Sikilo, dans la région de Kaffrine (centre), à quelque 250 km de Dakar. Le président Macky Sall, qui s'est déplacé le même jour sur les lieux de l'accident, a décrété trois jours de deuil national à partir de lundi.