Sénégal: un député de l'opposition écroué pour "offense" au président

AFRICA RADIO

10 juin 2022 à 19h21 par AFP

Un député sénégalais de l'opposition a été inculpé et écroué vendredi à Dakar pour "offense au chef de l'Etat et diffusion de fausses nouvelles" pour des propos visant le président Macky Sall, a-t-on appris auprès d'un de ses avocats.

Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly est membre d'une coalition d'opposition, alliée à une autre menée par le principal opposant sénégalais, Ousmane Sonko, pour les élections législatives du 31 juillet. Le député, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, avait tenu des propos critiques contre le président Sall, lors d'une manifestation des deux coalitions mercredi à Dakar. Il avait été placé en garde à vue jeudi soir par la police. Il "a tenu publiquement des propos outrageants à l'encontre du Président de la République", a indiqué le ministre de la Justice dans un communiqué publié vendredi. Le ministère dit avoir "donné des instructions" pour que le député "soit poursuivi". M. Mbacké Bara Dolly "a été inculpé d'offense au chef de l'Etat, diffusion de fausses nouvelles, propos contraires aux bonnes moeurs et écroué" à Dakar, a déclaré à l'AFP Ibrahima Diaw, un de ses avocats. "C'est un député qui a été arrêté sans levée de son immunité parlementaire", a dit Me Diaw qui a dénoncé "une violation de la loi". La tension est forte au Sénégal à l'approche des législatives du 31 juillet après l'invalidation par le Conseil constitutionnel de la candidature de M. Sonko et d'autres personnalités de l'opposition, empêchés de concourir.