Somalie: huit morts dans un attentat revendiqué par les islamistes shebabs

AFRICA RADIO

15 janvier 2023 à 9h51 par AFP

Huit personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée revendiqué par les islamistes Shebab dans le centre de la Somalie, où une offensive d'envergure est en cours pour reprendre du territoire aux jihadistes, a annoncé dimanche la police.

L'attaque s'est produite samedi après-midi à Buloburde, une ville de la province de Hiran, où les forces gouvernementales et des clans locaux combattent les insurgés liés à Al-Qaïda depuis début juillet. Un homme a fait exploser une voiture près d'un bâtiment administratif, a déclaré Abdullahi Mohamud, un responsable de la police locale. "Cinq personnes ont été tuées sur place, et trois autres sont mortes dans la nuit à l'hôpital", a-t-il déclaré dimanche, ajoutant que le kamikaze avait prévu de détruire le pont principal de la ville avant de rediriger l'attaque vers une zone civile. Selon des témoins, l'explosion a endommagé des bâtiments et la principale mosquée de la ville. "J'ai vu les corps de cinq personnes. Deux étaient des personnes âgées sortant de la mosquée", a déclaré Muhidin Sokorow, qui a été témoin de l'explosion. La police a également fait état de l'explosion d'une autre voiture piégée à Jalalaqsi, une autre ville de la province de Hiran, mais seul l'attaquant est mort. Une deuxième attaque a été déjouée et un suspect a été interpellé alors qu'il tentait de fuir un véhicule bourré d'explosifs, a indiqué la police. Les islamistes shebab ont revendiqué la responsabilité des trois attaques dans un message transmis via leur service de communication. Le gouvernement de Hassan Cheikh Mohamoud, qui a promis une "guerre totale" contre le groupe islamiste, a envoyé en septembre l'armée - dont des forces spéciales - soutenir des milices connues sous le nom de "macawisley". Cette offensive, appuyée par la force de l'Union africaine en Somalie (Atmis) et des frappes aériennes américaines, a permis de reconquérir de vastes territoires dans deux Etats du centre du pays, l'Hirshabelle - où se trouve la province de Hiran - et le Galmudug. Mais les shebab continuent de perpétrer des attentats sanglants en représailles. Dix-neuf personnes ont été tuées dans deux attentats à la voiture piégée à Mahas, une ville de Hiran, au début du mois. Le 29 octobre, deux voitures piégées ont ainsi explosé à quelques minutes d'intervalle dans la capitale Mogadiscio, tuant 121 personnes et en blessant 333 autres, dans l'attaque la plus meurtrière depuis cinq ans dans ce pays de la Corne de l'Afrique.