Soudan: des manifestants bloquent la route menant à un port principal

AFRICA RADIO

6 juin 2022 à 19h21 par AFP

Des manifestants ont bloqué lundi une route principale menant à un important port de l'est du Soudan, pour protester contre un accord de paix entre le pouvoir et des groupes rebelles en 2020, selon des leaders de la contestation.

La majorité des groupes rebelles du Soudan ont signé cet accord avec les autorités militaro-civiles de transition qui étaient en place. Les tribus Beja, qui comptent plus de 4,5 millions de membres dans l'est du pays, ont depuis jugé que les délégués de l'Est ayant signé l'accord ne les représentaient pas. La quasi-totalité des importations du pays et les exportations de pétrole du Soudan du Sud transitent par le port de la ville de Port-Soudan. C'est à ce port que des centaines de manifestants tiennent un sit-in depuis la semaine dernière pour réclamer le départ du gouverneur de l'Etat de la mer Rouge accusé de soutenir l'accord de paix. Abdalla Obshar, un leader du mouvement de contestation, a déclaré à l'AFP que les forces de sécurité avaient tenté de disperser le sit-in. "Mais nous ne partirons pas." "La route nationale (menant au port) est bloquée" par d'autres manifestants, a indiqué une alliance des tribus Beja dans un communiqué. Les tribus Beja accusent les signataires de l'Est d'avoir fait trop de concessions au pouvoir central et réclament une meilleure représentativité au sein des autorités et plus de budget pour une région qui voit passer les richesses du pays sans en voir les retombées économiques. L'an dernier, des manifestants avaient bloqué pendant un mois et demi les routes et docks de la région, créant de graves pénuries au Soudan. Ils n'avaient levé leur blocus qu'en novembre, après le coup d'Etat du général Abdel Fattah al-Burhane qui a mis fin le 25 octobre au partage du pouvoir avec le civils. En décembre, le Conseil de souveraineté dirigé par le général Burhane a suspendu des parties de l'accord relatives à l'Est en vue de discussions pour leur révision. Le Soudan est plongé dans une grave crise politique et économique depuis le coup d'Etat qui a privé le Soudan de son aide internationale vitale.