Soudan du Sud: 28 morts lors de tentatives de vols de bétail

AFRICA RADIO

17 mai 2022 à 17h36 par AFP

Vingt-huit personnes ont été tuées, et 30 autres blessées, dimanche et lundi au Soudan du Sud lors de tentatives de vols de bétail dans le nord du pays, a indiqué mardi un responsable sécuritaire local.

Ces attaques ont été menées dans le comté de Leer, dans l'Etat d'Unité, par des jeunes armés venus des comtés voisins de Mayendit et de Koch. "Ils (les jeunes armés) sont venus et ont attaqué notre position. Dix personnes de chez nous sont mortes", a déclaré à l'AFP Stephen Taker, le commissaire du comté de Leer, précisant que les victimes étaient des jeunes bergers et une femme. "De leur côté, 18 personnes sont mortes", a-t-il ajouté, affirmant qu'au moins 30 autres assaillants ont également été blessés. Un haut responsable religieux de l'église presbytérienne de Leer, le révérend Stephen Kulang Jiech, a confirmé que les attaques ont commencé dimanche soir et se sont poursuivies jusqu'à lundi matin. Elles ont ensuite repris lundi après-midi. Le comté de Leer est une des régions les plus sinistrées du Soudan du Sud, plus jeune pays du monde qui vit dans l'instabilité politique, économique et sécuritaire depuis son indépendance du Soudan en 2011. Cette région a été un des épicentres de la crise humanitaire causée par la guerre civile qui a opposé entre 2013 et 2018 les deux frères ennemis Salva Kiir et Riek Machar -natif de Leer- et fait près de 400.000 morts et des millions de déplacés. L'état de famine y avait été déclaré entre février et juin 2017. Fief de Riek Machar, elle a été ravagée par les combats entre forces pro-Kiir et pro-Machar, changeant de mains régulièrement durant la guerre civile. Dans le cadre d'un accord de paix signé en 2018, les deux hommes se partagent le pouvoir, avec Kiir président et Machar vice-président. Mais leurs querelles persistent, empêchant toute progrès significatif dans les dispositions de l'accord de 2018. Début avril, des combats entre des troupes du SPLA-IO du vice-président Riek Machar et des forces qui ont fait défection de ce mouvement pour rejoindre le camp de Kiir ont fait au moins 40 morts et environ 14.000 déplacés dans le comté de Leer. L'Etat d'Unité a également connu ces derniers mois par les pires inondations du pays depuis 60 ans.