Tchad: 9 morts dans de nouveaux affrontements entre éleveurs et agriculteurs

AFRICA RADIO

22 août 2022 à 9h36 par AFP

Neuf personnes ont été tuées vendredi dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs à 500 km au sud de N'Djamena, la capitale du Tchad, en proie à des conflits intercommunutaires meurtriers, a déclaré lundi à l'AFP le gouverneur de la région.

Les violences entre communautés sont fréquentes dans le centre et le sud du Tchad, où nombre d'habitants sont armés. Ils opposent principalement des éleveurs nomades arabes aux cultivateurs autochtones sédentaires qui accusent les premiers notamment de saccager leurs champs en faisant paître leurs animaux. "Nous ne savons pas encore quels sont les motifs de ces affrontements entre agriculteurs et éleveurs qui se sont passés vendredi près de Mengalang", un petit village situé dans le sud du Tchad, a souligné à l'AFP Abdelkerim Seïd Bauche, gouverneur du Logone oriental, précisant que "neuf personnes ont trouvé la mort". "La situation est aujourd'hui sous contrôle avec des forces de défense et de sécurité qui ont été déployées sur les lieux", a poursuivi M. Seid Bauche. Le 10 août, 13 personnes avaient été tuées dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs. Le conflit était parti du vol d'une houe d'un cultivateur par un enfant. En août 2021, 22 personnes avaient été tuées dans des affrontements intercommunautaires à 200 km à l'est de la capitale tchadienne. En février 2021, 35 personnes avaient péri dans le sud du pays.