Tchad : Colère du MPS après les manifestations du week-end dernier.

Tchad : Colère du MPS après les manifestations du week-end dernier.

Afriqueafricajdanadir djennadjournal des auditeurs

20 mai 2022

Africa Radio

Tchad : Colère du MPS après les manifestations du week-end dernier.

Au Tchad...Un sixième responsable de l'opposition a été arrêté mardi  après une manifestation violen

Au Tchad...Un sixième responsable de l'opposition a été arrêté
mardi  après une manifestation violente samedi contre la France
accusée de soutenir les militaires au pouvoir. Les réactions se
multiplient, aussi bien dans l'opposition politique, les

syndicats et les groupes armés qui demandent leur libération immédiate. 


Le Conseil de l’ordre des avocats a décidé de suspendre ses
activités jusqu’au 6 juin si les personnes arrêtées ces jours-ci
ne sont pas libérées. 

Le gouvernement appelle pour sa part la justice à faire son travail
dans "une procédure judiciaire classique".


Après les violences anti-françaises qui ont émaillé la manifestation
autorisée à l'appel du mouvement Wakit Tama, samedi 14 mai à
Ndjamena, le Mouvement patriotique du salut, l'ancien parti au
pouvoir est monté au créneau. Il dénonce une petite minorité qui
veut faire capoter la transition en créant et en entretenant un
sentiment anti-français dans le pays.

Le Mouvement patriotique du salut (MPS),  évoque une « manipulation »
qui vise à mettre à feu et à sang le Tchad. Il y a selon le parti,
une volonté de saboter « la politique de la main tendue » du
président du conseil militaire de transition Mahamat Idriss Déby,
en tentant d'instrumentaliser un sentiment anti-français qui
n'existe pas dans le pays.


Que pensez-vous des accusations du MPS ?
Y a t-il une volonté de compromettre, comme il le dit, la politique de main tendue du
président de la transition, Mahamat Idriss Deby, au moment ou doit se dérouler un dialogue national ? 


 

Télécharger