Tchad : La salle de cinéma devenue bureau politique

Cinéma - Tchad

8 mars 2022 à 12h56 par Stanyslas Asnan / Africa Radio N’Djamena

Au Tchad, le cinéma Normandie, la seule salle  aux normes internationales rouverte en 2010 après plusieurs décennies de fermeture,  a à nouveau fermé ses portes faute de rentabilité. La salle de cinéma qui a été réhabilitée pour promouvoir le 7ème art est devenue un  bureau d’un parti politique. Le reportage à N’Djaména de notre correspondant Stanyslas Asnan

Sur l’Avenue Charles de Gaule à N’Djaména la capitale tchadienne, se dresse en face de l’hôpital militaire d’instruction, un grand bâtiment peint aux couleurs bleu et jaune du Mps. A côté du sigle du parti au pouvoir du défunt président Idriss Deby, est   encore inscrit en rouge « Le Cinéma Le Normandie ». Le cinéaste Issa Serge Coelo en était le dernier gérant :

« Le cinéma Normandie ne s’est pas transformé en bureau politique. C’est une salle qui appartient à un particulier. Il n’y a pas eu de bureau de soutien toutes les années où j’étais là »,

Réhabilité en 2010 pour accueillir les cinéphiles et promouvoir le 7è art dans la capitale du Tchad, le cinéaste Youssouf Dioro a du mal  à voir à nouveau ce lieu fermer.

« Quand je passe et que je vois le Cinéma Normandie devenu comme un fantôme, les portes fermées, clouées et devenu bureau de soutien, c’est vraiment dommage. C’est une grande perte et un gâchis. J'espère toujours que cette salle rouvrira un jour et fera notre fierté.. De fois, j’évite même de prendre cette route ».

Le cinéaste et dernier gestionnaire de la salle explique que faute de rentabilité, la   fermeture  était inévitable. Issa Serge Coelo .

« On ne pouvait pas réduire les prix et trouver d’autres solutions pour continuer à maintenir nos projections. Pour cela, il faut mobiliser les cinéastes locaux, leur donner un cadre dans lequel ils créent, distribuent et diffusent leurs œuvres. Il faut une politique d’Etat par rapport au cinéma avec des engagements financiers pour aider et soutenir la production des films»

L’Institut français au Tchad (IFT) est  aujourd’hui le seul lieu de référence de projection de films au grand regret de nombreux tchadiens.

Tchad - cinéma Normandie