Tunisie: Le calendrier électoral qui divise...Vers l'enlisement de la crise politique? 

Le Grand RDV

Rendu public il y a une semaine par le président Kaes Saed, le calendrier électoral  prévoit une « consultation nationale populaire électronique » en janvier, suivront un référendum en juillet et des législatives en mi- décembre 2022.

Alors que ce calendrier divise les tunisiens ,Washington a salué  l'annonce du président tunisien, qu'une partie de l'opposition très critique sur le chronogramme électoral accuse pourtant de dérive autoritaire.

Dans ces conditions, faut t-il craindre l'enlisement de la crise politique en Tunisie? Comment sortir de ce nouveau bras de fer auquel la Tunisie semble désormais habituée ?

Invités:

Hatem Nafti, Essayiste, auteur de “ De la révolution à la restauration, où va la Tunisie ?

Firas Kefi, journaliste pour le média Nawaat à Tunis

Karim Azouz, ancien consul général de Tunisie à Paris.

 

Le Grand RDV