Ukraine: "Pour le bien de l'humanité, arrêtons cette guerre", dit le président sierra-léonais à l'AFP

AFRICA RADIO

18 mai 2023 à 7h06 par AFP

Le président sierra-léonais Julius Maada Bio a exprimé dans un entretien avec l'AFP l'espoir qu'une médiation africaine aide à mettre fin à la guerre en Ukraine le plus vite possible, pour les populations sur place mais aussi pour "les plus pauvres parmi les pauvres", dont son pays fait partie.

"Nous souffrons tous de la guerre en Ukraine", a déclaré M. Bio au cours de cette interview accordée mercredi dans son bureau à Freetown. "Nous autres dirigeants internationaux, préoccupés du bien-être des gens, en particulier des plus pauvres parmi les pauvres, nous avons tous intérêt à faire en sorte que la guerre cesse le plus vite possible, avec toute la souffrance qu'elle produit là-bas, en particulier en tant que pays qui a déjà connu la guerre, mais aussi (à cause de) son impact sur nous", a-t-il dit, semblant faire référence à la guerre civile subie par son pays entre 1991 et 2002. M. Bio, élu en 2018 et candidat à sa réélection à la présidentielle du 24 juin, était interrogé sur la mission de paix que six dirigeants africains - dont il ne fait pas partie - pourraient mener sous peu, peut-être début juin, à Kiev et Moscou, selon l'Afrique du Sud. Après la pandémie de Covid-19, l'Afrique a durement accusé le coup de cette guerre et de ses conséquences sur les approvisionnements et les prix. Les pays africains se sont divisés à l'ONU sur la guerre. Interrogé sur la faculté de l'Afrique de parler d'une même voix, M. Bio a répondu: "Il n'y a qu'une parole à tenir, nous n'en avons qu'une: arrêtons ce conflit. C'est pour le bien de l'humanité, à cause de ce qui est en train de se passer: arrêtons cette guerre". "Même ceux qui sympathisent avec la Russie sont pour qu'on stoppe cette guerre", a-t-il renchéri. La Sierra Leone a voté aux Nations unies avec l'Occident pour la fin de la guerre en Ukraine et le retrait par la Russie de ses troupes, à la différence de nombreux pays africains qui se sont abstenus ou, dans une moindre mesure, ont voté contre.