Un migrant porté disparu en Manche, deux autres secourus

Par AFP

AFRICA RADIO

Une opération de sauvetage au large des côtes anglaises a permis de secourir deux migrants mais n'a en revanche pas permis de retrouver un troisième, porté disparu en mer, a-t-on appris mercredi auprès du ministère britannique de l'Intérieur.

Deux ressortissants somaliens à bord d'une petite embarcation ont pu être secourus lundi au large de la ville de Harwich (Est de l'Angleterre), mais les recherches pour tenter de retrouver un troisième homme, signalé comme étant tombé en mer dans les eaux internationales, se sont achevées en vain mardi en début d'après-midi, selon le ministère de l'Intérieur. "Il s'agit d'un rappel des dangers extrêmes des traversées de la Manche à bord de petites embarcations et du mépris de la vie inhumain dont font preuve les groupe criminels", a déclaré un porte-parole du ministère dans un communiqué. Selon le quotidien britannique The Times, citant des sources de la police britannique aux frontières, deux autres migrants seraient portés disparus dans les eaux françaises. Sollicitée par l'AFP, la préfecture maritime pour la Manche et la mer du Nord basée à Cherbourg (France) a quant à elle indiqué qu'elle n'a "pas eu d'information sur la disparition en mer de migrants ou de naufragés, en secteur de recherche et de sauvetage sous responsabilité française" mardi après-midi. Mi-août, le naufrage d'une embarcation dans la Manche a provoqué la mort d'un migrant érythréen. L'an dernier, quatre membres d'une famille kurde iranienne sont morts et leur enfant d'un an a disparu avant que son corps ne soit retrouvé, selon des médias britanniques, plusieurs mois plus tard sur les côtes norvégiennes. Durcir les conditions d'immigration est une promesse majeure du gouvernement de Boris Johnson à la suite du Brexit. Mais malgré ses promesses de rendre impraticables les traversées illégales de la Manche, environ 20.000 migrants sont arrivés par cette voie très dangereuse au Royaume-Uni depuis le début de l'année, selon l'agence PA, plus du double par rapport à l'an dernier.