Variant Omicron: l'Angola suspend ses vols régionaux

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Angola suspend ses vols régionaux, a annoncé la compagnie nationale aérienne, devenant le premier pays d'Afrique australe à prendre une telle mesure depuis l'annonce de la découverte du variant Omicron par l'Afrique du sud.

La compagnie publique TAAG a annoncé samedi qu'elle suspendait jusqu'à nouvel ordre tous ses vols vers le Mozambique, la Namibie et l'Afrique du Sud à partir de dimanche. Cette mesure s'applique conformément à la décision du gouvernement d'interdire temporairement les liaisons aériennes vers le Botswana, l'Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l'Afrique du sud et le Zimbabwe, a indiqué la compagnie dans un communiqué. L'Angola a lui-même été placé par le Royaume-Uni sur sa liste rouge de pays proscrits pour les voyages après l'annonce de la découverte de ce variant par des scientifiques sud-africains il y a quelques jours. Le nouveau variant a été classé comme "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'organisation a toutefois déconseillé les restrictions sur les voyages et estimé qu'il faudra "plusieurs semaines" pour comprendre la virulence du nouveau variant. Si de nombreux pays dans le monde ont malgré tout très vite annoncé des restrictions drastiques de voyages pour isoler l'Afrique du sud et d'autres pays du continent, la plupart des pays africains ont jusqu'à présent maintenu leurs frontières ouvertes. Avec l'Angola, seuls l'île Maurice, le Maroc et les Seychelles ont pris des mesures.