Zambie: deux fonctionnaires du régime d'Edgar Lungu arrêtés pour corruption

Par AFP

AFRICA RADIO

Le ministre des Affaires étrangères de l'ancien président zambien Edgar Lungu, chassé du pouvoir lors de la présidentielle en août, et l'ancien secrétaire au Trésor ont été arrêtés pour corruption lorsqu'ils étaient en fonction, ont indiqué mardi les enquêteurs.

Joseph Malanji, 56 ans, ministre des Affaires étrangères de 2018 à 2021, est accusé d'avoir transféré plus de 7,8 millions d'euros à la mission zambienne en Turquie, sans aucun justificatif. L'ancien secrétaire au Trésor, Fredson Kango Yamba, est lui accusé d'avoir facilité ce transfert de fonds. L'ex-ministre est également accusé d'avoir acheté illégalement des propriétés d'une valeur de plus de 16.800 euros dans la capitale Lusaka et un hélicoptère évalué à 1,2 million d'euros. M. Yamba a été libéré sous caution et M. Malanji est toujours en garde à vue, ont précisé les enquêteurs dans un communiqué. Les deux hommes risquent une peine d'au moins cinq ans de prison. Ce sont les premières arrestations d'anciens responsables du régime d'Edgar Lungu depuis l'élection de l'opposant Hakainde Hichilema. Plébiscité dans les urnes, ce dernier avait fait campagne sur la promesse de redresser une économie moribonde plombée par une dette colossale, et la lutte contre la corruption. Edgar Lungu était vivement critiqué pour avoir emprunté massivement pour financer une frénésie de projets d'infrastructures pendant ses six années de présidence.