Zambie: le liquidateur de la principale compagnie minière de nouveau arrêté

Par AFP

AFRICA RADIO

Les autorités zambiennes ont de nouveau arrêté vendredi le liquidateur de la principale compagnie minière du pays, Konkola Copper Mines (KCM), déjà mis en cause dans une autre affaire, l'accusant cette fois d'avoir détourné près d'un million d'euros.

La Commission anti-drogue "a arrêté le liquidateur provisoire de KCM, Milingo Lungu, pour un vol portant sur 17.250.000 kwacha (environ 857.000 euros)", a déclaré son porte-parole Mathias Kamanga dans un communiqué. KCM, premier producteur de cuivre du pays, est contrôlée à 79,4% par le géant minier indien Vedanta Resources, coté à Londres, qui conteste en justice la liquidation - dont le processus est suspendu -, le reste du capital étant détenu par l'Etat zambien. Une féroce bataille oppose depuis plusieurs années les deux actionnaires, l'Etat reprochant à son partenaire Vedanta Resources d'avoir violé le code minier et, surtout, de ne pas avoir payé tous ses impôts. Milingo Lungu, 43 ans, avait été désigné en 2019, lorsque la justice zambienne avait prononcé, à la demande du gouvernement, la liquidation de KCM, employant 13.000 personnes. Il a déjà été arrêté en septembre et libéré sous caution pour un détournement d'environ 7,7 millions d'euros provenant de la liquidation de la mine, qu'il aurait personnellement investis avant d'empocher les gains. La Zambie est le deuxième producteur mondial de cuivre après la République démocratique du Congo. str-gs/cl/lpt [object Object]