Glencore accusé de corruption au Cameroun

Glencore accusé de corruption au Cameroun

politiqueAfriqueetatsafricacamerouncorruptionhautsfonctionnairespetroleaccusationactualitésDébatsAfrica Radiole grand rdvlilianne nyatchaglencoreSNHCamerounaisconac

16 juin 2022

Africa Radio

Glencore accusé de corruption au Cameroun

Glencore a-t-il versé des milliards de francs CFA  à des hauts fonctionnaires au Cameroun en échange

Glencore a-t-il versé des milliards de francs CFA  à des hauts fonctionnaires au Cameroun en échange de faveur dans l'attribution des marchés du secteur du pétrole ?

Le groupe, l'un des géants mondiaux des matières premières Glencore, poursuivi devant les tribunaux américain et britannique pour sept chefs d'accusation de corruption liés à ses activités de pétrole dans différents pays africains et d'Amérique latine, a en effet plaidé coupable.

Glencore affirme avoir distribué sept milliards de fcfa à de hauts fonctionnaires au Cameroun, pour obtenir ou garder des avantages et des contrats.

Réagissant à ces accusations, des partis d'opposition ont demandé au gouvernement camerounais de tirer cette affaire au clair, en ouvrant soit une enquête judiciaire , soit en créant  une commission d'enquête parlementaire.

L'ancien bâtonnier et candidat à l'élection présidentielle de 2018 Akere Muna, a saisi la Conac, la commission nationale anti-corruption, pour qu’elle ouvre une enquête.


C'est dans ce contexte que le directeur général de la SNH-chargée de négocier les contrats pétroliers et gaziers du Cameroun et mis en cause par Glencore a dit n'être « ni de loin, ni de près associée à de telles pratiques, strictement interdites par le règlement intérieur » de l'entreprise, précise Adolphe Moudiki.

Les autorités Camerounaises sont t-elles réellement disposées à faire la lumière sur ce scandale présumé de corruption ? Comment rendre plus transparente la gestion des revenus pétroliers au Cameroun ?


Invités: 

Eva Etongue Mayer, Vice-Présidente Transparency International -Cameroun


Emmanuel Simh, Avocat ,vice-président du Mouvement pour la reconnaissance du Cameroun (MRC)- opposition


Paul-Eric Emery, Chargé des relations publiques et de la communication de la section France nord du parti au pouvoir le  Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC)  

Télécharger