Libye: cinq morts dans des combats entre groupes armés

AFRICA RADIO

26 septembre 2022 à 16h51 par AFP

Des combats entre groupes armés ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi dans la ville libyenne de Zaouia, faisant 5 morts et 13 blessés, ont indiqué les services de secours.

Selon des médias locaux, les affrontements, notamment à l'arme lourde, ont opposé deux groupes officiellement affiliés aux ministères de la Défense et de l'Intérieur, au coeur de cette ville située à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de la capitale Tripoli. Le Service des ambulances et de secours a fait état de 5 morts, dont une fille de 10 ans, et 13 blessés. Dans un communiqué publié lundi, la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) s'est dite "très préoccupée" par ces heurts et a condamné "l'utilisation de l'artillerie lourde dans les quartiers densément peuplés". Selon une source sécuritaire locale ayant requis l'anonymat, les combats ont éclaté après qu'un membre d'un des deux groupes a été tué par un partisan de l'autre en raison d'un différend en lien avec un trafic de carburants, très courant dans cette région proche de la frontière avec la Tunisie. Ces heurts surviennent au moment où le pays d'Afrique du nord traverse une grave crise politique sur fond d'insécurité chronique marquée par des combats récurrents entre groupes armés. Deux gouvernements se disputent le pouvoir depuis mars: l'un basé à Tripoli et dirigé par Abdelhamid Dbeibah et un autre conduit par Fathi Bachagha et soutenu par le camp du maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est. Fin août, des combats entre milices rivales à Tripoli avaient fait 32 morts et 159 blessés, conséquence de ce bras de fer politique. La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, minée par les luttes de pouvoir et les divisions régionales.