MARTIN KOBLER, LE CHEF DE LA MONUSCO, CONDAMNE FERMEMENT L'ATTAQUE A LA GRENADE CONTRE UN CONVOI DE LA MONUSCO A BENI.

4 mars 2014 à 6h59 par La rédaction

AFRICA RADIO
KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 4 mars 2014/African Press Organization (APO)/ -- Ce lundi, un véhicule de la MONUSCO a été attaqué à la grenade dans le région de Beni au Nord-Kivu.

« Cette attaque inacceptable, dirigée contre la MONUSCO, ne réduit en rien notre soutien aux FARDC dans la lutte contre les groupes armés » a déclaré Martin Kobler avant d'ajouter « notre mandat est de neutraliser tous les groupes armés illégaux dans l'est de la RDC, et nous sommes déterminés à le mettre en �?uvre. »

La MONUSCO réaffirme avec force son engagement et sa détermination à protéger les populations civiles et rappelle que de tels actes n'entament en rien sa volonté de contribuer à la restauration de l'autorité de l'état et au retour de la paix et de la sécurité des populations congolaises.


Les cinq casques-bleus blessés ont immédiatement été conduits à l'hôpital militaire de Béni.

L'attaque, menée par deux personnes en moto, s'est produite à dix kilomètres de l'aéroport Mavivi de Beni.