Niger : l'opposition conteste déjà les résultats

23 février 2021 à 17h37 par Stéphanie Hartmann

AFRICA RADIO

Au Niger, l'opposition a dénoncé ce mardi "un hold-up" électoral lors du second tour de la présidentielle au Niger.

Selon les derniers résultats provisoires de la Ceni, qui comptabilisent les 266 communes, Mohamed Bazoum candidat du PNDS Tarraya, parti au pouvoir, l'emporte avec 55,75% des suffrages contre 44,25% pour Mahamane Ousmane. L'équipe de campagne de l'ancien président exige "la suspension immédiate de la publication des résultats". "Les résultats en cours de publication ne sont pas dans beaucoup de cas conformes à l'expression de la volonté du peuple", selon Falké Bacharou, président de la coordination de campagne du RDR Tchanji. Le parti de Mahamane Ousmane annonce d'ores et déjà le dépôt de recours. Je vous propose d'écouter Docteur Sani, secrétaire général adjoint de la coordination de campagne du candidat Mahamane Ousmane.