Sénégal ... Un an après les émeutes, les victimes sont t-elles passées par pertes et profits ?

Sénégal ... Un an après les émeutes, les victimes sont t-elles passées par pertes et profits ?

politiquemassageAfriqueafricasenegalviolDakarÉmeutesaggressionSarractualitésDébatsAfrica Radiole grand rdvlilianne nyatchaousmanesonkopastefadjimasseuse

16 mars 2022

Africa Radio


Sénégal ... Un an après les émeutes, les victimes sont t-elles passées par pertes et profits ?

Au Sénégal, les victimes des émeutes de mars 2021 sont t-elles passées par pertes et profits ? Un an

Au Sénégal, les victimes des émeutes de mars 2021 sont t-elles passées par pertes et profits ?

Un an après les violentes tensions socio -politiques qui ont secoué le pays, les familles des treize personnes tuées réclament toujours justice.

Pour rappel, début mars 2021, Ousmane Sonko, leader du principal parti d'opposition Pastef, déférait à une convocation au tribunal de Dakar la capitale, pour répondre aux accusations de viol répétitif présumé d’Adji Sarr, une jeune masseuse.

Ses partisans qui y voient une manœuvre politique protestent violemment, s'ensuivent  affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, et des actes de vandalisme et de pillages ciblant notamment des intérêts français.

Pour situer les responsabilités, le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, annonce en avril la création d’une commission d’enquête, jusqu'ici restée muette, ce que dénonce la société civile.

Un an après, qu'est donc devenue cette commission d'enquête gouvernementale ? Saura t-on un jour la vérité sur ces violences inédites de mars 2021 au Sénégal ?

Invités:

Senghane Senghor, membre du secrétariat général de la RADDHO, Rencontre africaine pour la défense des droits de l'Homme


Sadikh Top, membre de PASTEF (Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité), opposition


Pape Mahawa Diouf, coordinateur de la cellule de communication de Benno Bokk Yakaar (Coalition au pouvoir) 

Télécharger