A la COP27, un appel pour le succès des négociations sur la biodiversité

AFRICA RADIO

15 novembre 2022 à 22h06 par AFP

Les principaux architectes de l'accord de Paris, pierre angulaire de la lutte contre le changement climatique, ont appelé mercredi à conclure un accord similaire lors d'une conférence mondiale cruciale sur la biodiversité en décembre à Montréal.

"Le changement climatique devient l'un des principaux moteurs de la perte de biodiversité, tandis que notre destruction accélérée de la nature compromet ses capacités à fournir des services cruciaux, notamment l'atténuation et l'adaptation au changement climatique", écrivent ces cinq "champions de l'accord de Paris". Or, "il n'y a pas de chemin pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C (objectif le plus ambitieux de l'accord de Paris) sans agir pour protéger et restaurer la nature," écrivent-ils, en rappelant "l'interconnexion des crises du climat et de la biodiversité". Ils "exhort(ent) donc les dirigeants à intensifier leurs actions pour faire face à l'accélération de la perte de la nature en proposant un accord mondial ambitieux et qui change la donne sur la biodiversité lors de la COP15". Le texte est signé par Laurent Fabius, qui avait en tant que ministre français des Affaires étrangères présidé la COP21 à Paris en 2015, Christiana Figueres, qui présidait l'agence ONU-Climat à l'époque de la conclusion de l'accord, Manuel Pulgar-Vidal, "champion de l'agenda pour l'action pour la nature et les peuples" de la Convention sur la diversité biologique (CDB) et Laurence Tubiana, représentante spéciale de la France lors de la COP21. A quelques semaines de l'ouverture le 7 décembre de la COP15 sur la biodiversité, nombre d'observateurs s'inquiètent d'un possible échec de cette "conférence des parties". Depuis trois ans, les signataires de la CDB - 195 pays et l'Union européenne mais pas les Etats-Unis - tentent de définir un cadre mondial jusqu'en 2030 pour la protection de la nature et de ses ressources indispensables aux humains, alors que les objectifs précédents en matière de préservation de la biodiversité n'ont pas été tenus.