Afsud: protestation contre la libération de l'assassin de Chris Hani

AFRICA RADIO

26 novembre 2022 à 14h51 par AFP

Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC), et le Parti communiste sud-africain (SACP) ont organisé samedi devant la Cour constitutionnelle à Johannesburg une protestation contre la libération annoncée de l'assassin du militant anti-apartheid Chris Hani, tué par balles en 1993.

"Même s'il quitte la prison, il doit savoir que les Sud-Africains ne sont pas contents", a affirmé à la presse un haut responsable de l'ANC, Panyaza Lesufi, en ajoutant qu'il y aurait d'autres manifestations lors de la libération de Janusz Walus, l'immigré polonais lié à l'extrême droite afrikaner qui avait abattu le très populaire secrétaire général du SACP et haut responsable de l'ANC le 10 avril 1993. "Nous avons le droit de lui affirmer qu'il a assassiné notre héros, il doit le savoir", a ajouté Panyaza Lesufi tandis que des dizaines de manifestants protestaient pacifiquement devant la Cour constitutionnelle qui a annoncé lundi la prochaine libération de Janusz Walus, aujourd'hui âgé de 69 ans. Il avait été condamné à mort mais l'abolition de la peine de mort en 1994 avait commué sa peine en réclusion à la perpétuité. "Évidemment je suis scandalisé, c'est très clair", affirmait devant la Cour constitutionnel Lenin Mpesi. "Je ne vois pas pourquoi ce Walus devrait être libéré", ajoutait ce militant du SACP qui a annoncé son intention de contester légalement la mesure de mise en liberté qui devrait être effective dans les prochains jours.