"Annonces" à venir sur une augmentation des livraisons de gaz algérien en France

AFRICA RADIO

28 août 2022 à 13h06 par AFP

"Des annonces seront faites prochainement" sur une possible augmentation des livraisons de gaz algérien en direction de la France, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement français, Olivier Véran, au lendemain de la visite du président Emmanuel Macron en Algérie.

Selon la radio Europe 1, des négociations sont actuellement en cours entre le groupe énergétique français Engie, dont la présidente Catherine MacGregor faisait partie de la délégation officielle, et des responsables algériens, pour porter cette augmentation jusqu'à 50% des volumes actuels. "Je ne peux pas le confirmer", a déclaré M. Véran sur la chaîne BFMTV, arguant qu'il n'avait "pas à commenter ce qui relève de la diplomatie française et de la diplomatie algérienne". Cependant, "des annonces seront faites prochainement", a-t-il ajouté, soulignant qu'il y avait eu "rapprochement dans le cadre du déplacement" d'Emmanuel Macron, de jeudi soir à samedi après-midi. Durant son déplacement, le président français a souligné que la France "dépend peu du gaz dans son mix énergétique, à peu près 20%, et dans cet ensemble, l'Algérie représente 8 à 9%". "On n'est pas dans une dynamique où le gaz algérien pourrait changer la donne", a-t-il aussi fait valoir, observant que la France avait déjà "sécurisé ses volumes" pour l'hiver, avec des stocks constitués à 90%. L'Algérie a récemment conclu des accords avec l'Italie pour augmenter ses livraisons d'ici la fin de l'année via le gazoduc Transmed, dont elle est devenue le premier fournisseur devant la Russie, après l'invasion de l'Ukraine. Depuis début 2022, l'Algérie a fourni à l'Italie 13,9 milliards de m3, dépassant de 113% les volumes programmés auparavant. L'Algérie est le premier exportateur africain de gaz et fournit environ 11% du gaz consommé en Europe. jmt/pab/pb/oaa [object Object]